Femina Logo

famille

Les risques d'asthme doublés chez les enfants obèses

L'obésité et l'asthme partagent un certain nombre de facteurs communs, selon les spécialistes, notamment la surproduction de cytokines - des substances aux effets inflammatoires - en présence de plusieurs stimuli.

Les experts ont aussi évoqué le rôle du régime méditerranéen - riche en fruits, légumes et poisson - qui protège à la fois de l'obésité et de l'asthme, pouvant débuter dès la phase embryonnaire.

Une étude récente, publiée par l'Université de Greenwich, a par exemple montré que les enfants dont la mère était en surpoids avaient 30% de risques en plus de développer de l'asthme à l'adolescence, par comparaison avec ceux de femmes de poids normal avant leur grossesse.

Une autre étude norvégienne avait conclu que les personnes disposant d'un surplus de graisse abdominale avaient deux fois plus de risques de développer de l'asthme. Même si l'étude n'allait pas plus loin, les scientifiques postulent que l'obésité, la résistance à l'insuline et le syndrome métabolique jouent tous un rôle dans le développement de l'asthme.

A Barcelone, les experts sont aussi tombés d'accord sur l'importance de promouvoir l'activité physique chez les enfants atteints d'asthme. En plus de contrer l'obésité, le sport aide au renforcement du système cardiopulmonaire, qui permet aux asthmatiques de mieux gérer leurs crises. A noter que, au contraire, le manque d'exercice entraîne un affaiblissement de la capacité respiratoire.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina