Femina Logo

L’appel d’offres concerne les successeurs du Pendolino qui devront entrer en service sur l’axe nord-sud en 2017. Cette décision fait suite à une demande récurrente d'une partie clientèle féminine des CFF «qui ne tolère plus l’état déplorable des WC actuels» et «souhaite se sentir en sécurité», selon son porte-parole Christian Ginsig.

En effet, il semblerait que les CFF estiment que des toilettes utilisées uniquement par des femmes se révéleront plus propres sur le long terme que celles des hommes. Les cabinets pour hommes se verront ainsi vraisemblablement dotés d’urinoirs pour les mêmes raisons hygiéniques, mais aussi pour limiter leur durée d’utilisation.

Cette mesure ne sonnera pourtant pas le glas des toilettes communes, puisque la loi fédérale rend obligatoire l’existence de commodités utilisables par tous et accessibles aux fauteuils roulants. On ignore comment les CFF comptent faire respecter ce nouveau règlement, une situation qui risque rapidement de se révéler ubuesque. Il restera alors encore une dernière question en suspens: la propreté est-elle une question de genre ou de savoir-vivre ?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina