Femina Logo

actu

L'édito de Sonia Arnal: Première de classe

L’édito de Sonia Arnal: Mes nuits fauves… (merci mon chat!)

Arrivée au crumble de butternut aux noix du Périgord AOP et aux moules à la tomate et aux épices, j’ai décidé en toute lucidité d’abandonner et de trouver des choses à ma portée, celles qui, en gros, mentionnent: «Préparation 7 min, cuisson 5.»

© Ludovic Andral

Mon niveau, c’est étudiant de fac 1re année. Je ne vous parle pas là de mes compétences en biologie (je suis sans doute très en dessous) ou en littérature (là, je me pique quand même d’être au moins digne d’un deuxième cycle). C’est de cuisine dont il est question. En cet automne naissant, nombre de magazines sortent des éditions spéciales axées sur les délices de la saison, avec petit accent végétarien voire végane, car oui, c’est à la mode. J’ai éliminé d’entrée un quart des recettes du domaine de mes possibles:

il fallait des robots ménagers et d’autres appareils à usage unique – au final, ça me coûterait moins cher de manger tous les jours au resto que d’équiper ma cuisine à ce niveau semi-pro.

Après, j’ai abandonné tout ce qui demandait une anticipation genre plan quinquennal soviétique brejnévien. Par exemple, l’épaule d’agneau de lait confite mauresque, qui donnait pourtant bien sur la photo. Quand j’ai lu: «Préparation: 30 min», j’y ai pourtant cru, mais droit derrière, il y avait: «Repos: 1 nuit», puis: «Cuisson: 4 h». On va passer outre la difficulté de trouver comme ça, là, au coin de la rue, une épaule d’agneau de lait pour en venir directement à la recette elle-même. Donc, si on a des invités, il faut prévoir de passer en cuisine la veille déjà pour préparer la bête et la laisser mariner toute la nuit. Et le lendemain, il faut prendre congé une demi-journée pour s’atteler à la suite et surveiller la cuisson. Le truc simple, quoi. Arrivée au crumble de butternut aux noix du Périgord AOP et aux moules à la tomate et aux épices, j’ai décidé en toute lucidité d’abandonner et de trouver des choses à ma portée, celles qui, en gros, mentionnent: «Préparation 7 min, cuisson 5.»

Telle une étudiante

C’est comme ça que je suis tombée sur un site fort bien fait, qui propose des recettes pour étudiants qui viennent de quitter le foyer familial et se retrouvent pour la première fois livrés à eux-mêmes, leur propre survie entre leurs mains maladroites. Tout moi. J’ai découvert avec satisfaction en épluchant le site que je maîtrisais déjà plus de la moitié des suggestions et que le reste était parfaitement dans mes modestes compétences. Pour une fois, en cette rentrée, j’ai une confortable avance sur mes petits camarades de classe.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Sonia vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina