Femina Logo

Pourquoi le vélo électrique?

Comme c’est le cas pour de nombreuses femmes, mon homme est le roi du sport. Et devinez quoi? Son dada, c’est le vélo… Le jour où il me demande de faire une balade avec lui, me voilà bien démunie, moi qui ne suis pas la reine de la petite reine. Soit je décline son offre au risque de le frustrer, avec sourire crispé à la clé, soit je me pousse au risque de souffler comme un bœuf après 10 minutes juste au moment où il me dira: «Courage, mon cœur, encore 1 h et demi à pédaler!» Alors quand il m’a parlé d’un test de vélo électrique en octobre dernier à Gryon-sur-Villars, je n’ai pas hésité une seconde. L’occasion était trop belle d’alléger ma peine. Et la sienne.

25 km/h sans effort

Quelle n’est pas ma surprise de constater que ce test est en fait le rendez-vous incontournable de garçons saturés de testostérone et dénués de poils aux jambes… C’est donc agrippée au bras de mon homme, le pas réticent et la boule à l’estomac que je m’avance. Arrivés au premier stand, on nous présente ces montures électrifiées. Petites explications sommaires sur comment fonctionne la bécane: plutôt facile, tout se passe au niveau du tableau de bord. Je retiens surtout le mode High Speed (puissance maximum). Whaou! Je ’arrive pas à le croire, le représentant me garantit que je vais pseudopédaler à plus de 25 km/h… sur une pente à 12%. Dans mon for intérieur, je me dis alors que je suis prête à me mesurer à mon sportif préféré, voire même à le battre sur son propre terrain.

L’envol au premier coup de pédale

C’est armée de mes Ray-Ban de circonstance ainsi que de mon casque Playmobil gracieusement prêté par la marque Scott, que je m’élance. Enfin, je devrais plutôt dire que je m’envole au premier coup de pédale. Toutes mes prières sont exaucées: non seulement l’effort est tout à fait supportable (ce qui signifie que je ne suis pas au bord de l’évanouissement), mais dans cette montée extrêmement raide, mon homme avec tous ses kilos de muscles ne peut rivaliser avec super Silvia bionique. Et ce malgré le même vélo avec les mêmes réglages... Après 10 minutes de montée, alors qu’on arrive sur un replat avec une vue magnifique, on constate qu’on a oublié notre appareil photo. On réalise qu’il va falloir descendre… et surtout remonter! Histoire d’immortaliser cet unique moment de gloire: l’homme, malgré ses 7000 km de vélo par année, a été battu à plate couture. Arrivés au sommet de la seconde montée, le score est de 2 à 0. 2 pour Silvia. 0 pour l’homme.

L’essayer c’est l’adopter

Une fois les vélos rendus, le résultat du débriefing est évident: il nous faut cet objet. Je le veux! L’homme est tout sourire, il va pouvoir enfin rouler à son rythme et moi je pourrai rouler à ses côtés sans cracher mes poumons. Effectivement, ce vélo à tout pour plaire: une selle confortable – pour une assise verticale et non pas «sportive» – qui permet d’enchaîner les kilomètres sans soucis, des freins à disque pour un freinage efficace et sécurisant, et des roues de 29 pouces pour plus de stabilité. Et il existe en plusieurs coloris, ce qui ne gâche rien. Cerise sur le gâteau, le représentant me confie qu’avec le modèle 2012, la vitesse maximale sera de 45 km/h (avec une plaque cyclomoteur), de quoi impressionner l’homme et le suivre en toutes circonstances!

En 2012, je serai au courant…

Le modèle testé

Son pedigree: E-Venture 20 de Scott.
Ses spécificités: freins à disque, roues 29 pouces, mode High Speed (25 km/h).
Son prix: 3299 Sfr.
Infos: www.scott-sports.com

Et d’autres modèles...

9 marques et 16 modèles en démonstration chez Easycycle à Gilly (VD). Possibilité de tester à Gilly et à Genève.

Des idées pour se mettre en mode «électriques» avec de nombreuses marques proposées, dont les BionX. Ainsi qu’une liste de concessionnaires qui vendent les engins. Très pratique.

Le site de la marque Flyer, avec un marché de modèles d’occasion et une carte par région des lieux de location, à Crans-Montana et Conches (VS) ou dans le E-Bike Park du Jura.

Des vélos suisses plutôt urbains en magasin à Genève, Berne, Lausanne… et Zermatt, la station qui roule électrique, des voitures aux vélos.

Divers modèles.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina