Femina Logo

Dans le tandem féminin à la tête de La Grange de Dorigny, Dominique Hauser fait office de gardienne de la mémoire puisqu’elle y travaille depuis 1990. Marika Buffat, elle, est arrivée en 2000, un bail aussi. «Je la connaissais car elle travaillait dans la production et nous avions reçu plusieurs de ses pièces», précise Dominique. Depuis 10 ans donc, les deux femmes codirigent et assurent la programmation de ce lieu unique en Suisse, une salle de théâtre sur un campus universitaire. «La Grange est un vestige du domaine agricole qu’était Dorigny avant que l’université soit construite, explique Dominique Hauser. C’est un lieu de culture depuis 1984 dont la mission a toujours été de faire le lien entre la ville et le site universitaire.» Les événements étaient plus ponctuels dans ce qui était alors une salle polyvalente, mais depuis 1992, un vrai programme est mis sur pied chaque année d’octobre à mai. La saison se termine par le festival Fécule, réservé aux productions des étudiants, l’un des nombreux exemples d’imbrications entre la création artistique et la vie académique alentour.

Cette vingtième saison anniversaire est donc particulière pour les deux femmes puisque le mois de mars est à lui seul aussi intense qu’une saison entière. Sous le nom d’Objectif Mars, une douzaine de spectacles se jouent à La Grange et dans la Tour Vagabonde, théâtre élisabéthain qui se promène dans toute la Suisse romande et se posera à Dorigny pour l’occasion. Vingt-trois films sont projetés en partenariat avec la cinémathèque sur la même thématique générale: la guerre. «Notre rythme a été vraiment perturbé, raconte Marika Buffat, à cette époque de l’année, normalement, nous bouclons la programmation de la prochaine saison.» Un enchaînement de saisons qu’elles n’ont pas vu passer et qui ne les a jamais lassées. «Il y a tellement de choses à inventer chaque année, le travail est varié, on doit grosso modo tout faire et le temps passe très vite», assurent-elles en chœur.

Réunies par une même vision du théâtre, elles se disent complémentaires sur certaines taches notamment informatiques. Elles apprécient de pouvoir se dédoubler pour aller voir ce qui se fait ailleurs, et pour se conforter dans leurs choix. «Etre deux est important, on discute et cela efface le doute qu’il y aurait pu avoir», précise encore Dominique. Une complicité indispensable pour celles qui passent l’essentiel de leurs soirées et de leurs week-ends sur leur lieu de travail durant l’hiver. Avant d’arpenter les festivals l’été un peu partout pour ouvrir leurs horizons. Dominique et Marika ont deux parcours différents, l’une universitaire, l’autre formée sur le tas. Elles partagent le goût des voyages et le plaisir de revenir à Lausanne, leur ville d’adoption dont elles apprécient la richesse culturelle. Elles se défendent de faire un théâtre trop sérieux. Dominique Hauser: «La Grange est un terrain d’échange, on reste dans un théâtre de texte, mais pas trop formel, qui doit être divertissant et sortir du chemin académique». Marika Buffat: «Il ne faut pas croire que ce travail est très glamour, il y a beaucoup d’administratif, des périodes speed où on n’a le temps de rien…» La soirée disco prévue pour clôturer le festival devrait faire trembler la fameuse Tour en bois et dissiper les doutes quant à une approche trop prise de tête.

Objectif Mars, du 2 au 31 mars 2012, Grange de Dorigny, Lausanne, programme sur www.grangededorigny.ch, réservations au 021 692 21 24, abonnement à 50 Sfr. pour voir tous les films et spectacles (étudiants 30 Sfr.).

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina