Femina Logo

good news

Le canton de Berne votera sur un congé parental de 24 semaines

Canton de berne conge parental 24 semaines

Les mères et les pères se verraient octroyer six semaines chacun, en plus du congé maternité, ainsi que de douze semaines qu'ils pourraient se partager comme ils le souhaitent.

© Jessica Rockowitz / Unsplash

C'est un pas dans la bonne direction, pour le canton de Berne! Alors que 15 000 signatures auraient été suffisantes, le comité d'initiative est parvenu à en récolter 19 962, avant de déposer son texte auprès de la chancellerie fédérale, le 30 avril 2021. Cette dernière doit désormais l'étudier, puis la valider.

L'initiative, lancée par le parti socialiste, propose en effet que les mères et les pères bénéficient d'un congé parental cantonal de 24 semaines, en plus du congé maternité et paternité déjà en place. L'idée centrale serait de permettre aux jeunes familles de mieux concilier vie privée et activité professionnelle, en renforçant notamment la présence du papa, à l'arrivée d'un nouveau-né. Ainsi que le précise le texte, ce nouveau congé parental serait réparti de la façon suivante: les mères et les pères bernois se verraient octroyer six semaines chacun, en plus du congé maternité, ainsi que douze semaines supplémentaires qu'ils pourraient se partager comme ils le souhaitent.

«Aujourd’hui, les deux parents veulent s’investir pour leurs enfants, souligne David Stampfli, député socialiste au Grand Conseil, selon le communiqué du Comité congé parental. Lors de la collecte de signatures, nous avons constaté que les jeunes hommes ont été particulièrement nombreux à signer l’initiative.»

Or, la décision ne sera pas immédiate: le peuple bernois ne sera pas appelé à se prononcer sur la question avant 2022 ou 2023.

Une tendance progressiste

Rappelons que depuis le 1er janvier 2021, les jeunes pères helvètes bénéficient d'un congé paternité de deux semaines. Pour de nombreuses personnes, ces dix journées sont largement insuffisantes, sachant que d'autres pays d'Europe, tels que la Finlande, offrent plusieurs mois de congé aux deux parents.

De telles initiatives ont toutefois un coût: le texte bernois prévoit un modèle financier semblable à celui du congé maternité fédéral actuel. Au micro de la RTS, lors du 12h45 du 30 avril 2021, la députée PS Mauranne Riesen évoquait une possible participation du canton de Berne, observant également que le congé parental impacte les impôts des pays qui l'ont déjà instauré: «On voit que les familles, les femmes surtout, arrivent à travailler à un pourcentage plus élevé, et donc il y a des répercussions au niveau de l'économie», soulignait-elle.

L'envie de disposer d'un congé parental plus important semble indéniablement présent, en Suisse. En 2020, le canton de Zurich déposait une initiative demandant 18 semaines de congé parental. Les choses avancent, lentement mais sûrement.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E59: Une ode à la sieste

Dans vos écouteurs

E58: Une discussion sur le désir sexuel

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné