Femina Logo

Pas de bol. Sans quoi, vous auriez détecté la petite pathologie (et quand vous dites petite c’est pour éviter le retour de manivelle patronale) qui altère le vôtre. A savoir, une incapacité absolue à reconnaître ses erreurs. Et comme l’affection susmentionnée touche une bonne partie des individus investis de pouvoir (quelle que soit la taille du pouvoir par-dessus le marché). Autant dire que la thématique évoquée est impactante selon le jargon des experts nouvelle vague du marketing.

Quand bien même vous vous évertuez à démontrer que ce qu’il dit, fait ou ordonne relève de l’hérésie, rien ne semble apte à pénétrer le tissu de méninges ultra-étanche qui enveloppe son cerveau. Pire, sa réaction – quand erreur manifeste il y a – reste immuable.

  1. Il réplique en explosant les décibels que ce n’est pas de sa faute (sous-entendu, il est infaillible).
  2. Que ce sont incontestablement ses collaborateurs qui se sont fourvoyés. Variante: que vous êtes, vous, responsable du désastre puisque vous avez été infichue de brider sa décision erronée.

Horripilant, dites-vous? A la longue: OUI. Qui prétend que certaines femmes sont affligées de ce syndrome? Impossible. Ou alors un nombre infime.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina