Femina Logo

Des tarifs plus avantageux

Vous envisagez de mettre sur les rails un plan de prévoyance? Sachez que la plupart des compagnies pratiquent des tarifs préférentiels pour les femmes, en particulier concernant les prestations de risque (les assurances-vie par exemple). On n’hésitera donc pas à se renseigner sur les détails de ces avantages et à comparer les offres des différentes sociétés avant de se décider à franchir le pas.

Des protections automatiques

Les femmes mariées choisissant de rester au foyer sans activité lucrative ne cotisent pas au système social. Cependant, des bonifications pour tâches éducatives sont calculées pour la mère ou le père restant à la maison, et ce jusqu’ à la seizième année du dernier enfant. En clair, il s’agit d’un salaire fictif s’ajoutant au salaire annuel annoncé à l’AVS, et qui donne droit à des rentes au moment de la retraite. Autre aspect important: le splitting. La personne au foyer bénéficie de la moitié des revenus touchés par le conjoint durant les années de mariage. Ces deux dispositifs s’appliquent automatiquement et on peut vérifier sa situation personnelle en demandant un extrait de compte (ou par l’intermédiaire d’un service de prévoyance).

Des options à considérer

Une épargne 3a liée permettra de déduire de sa déclaration d’impôt le montant annuel qu’on y a versé (au maximum 6739 fr. en 2014 pour un employé), avec à la clef des économies non négligeables. Plutôt judicieux et accessible, même pour les femmes qui vivent seules avec des enfants. En revanche, la chose se corse pour celles qui sont demeurées au foyer, puisque les personnes sans revenu n’ont pas le droit d’ouvrir un 3a. C’est alors au conjoint exerçant l’activité lucrative d’en créer un. En cas de divorce, Madame peut revendiquer une partie de cette épargne, par exemple si le contrat de mariage prévoit la participation aux acquêts et cela sans autres clauses particulières. Avec un régime de séparation des biens, le partage ne sera toutefois pas effectif, sauf si un acte notarié stipule que ce 3a est bien destiné à revenir au conjoint qui ne travaille pas.

2 Questions à…

Steeve Brahier, Fondé de pouvoir et Conseiller en prévoyance à la Banque Cantonale du Jura (BCJ).

En 2014, les femmes sont encore souvent moins payées que les hommes à un poste similaire. Cette différence de revenu peut-elle les prétériter en termes de prévoyance?
Le fait de gagner moins débouchera en principe sur des prestations plus faibles, même si cela ne reste valable que jusqu’à une certaine échelle. Il faut se souvenir qu’entre un revenu moyen de 90 000 fr. annuels et un autre de 150 000, la rente AVS après l’arrêt de l’activité professionnelle sera identique. Le niveau des prestations dont on peut bénéficier concernant le 2epilier dépend également du plan de la caisse de pension de l’employeur.

Avez-vous observé une évolution des demandes de planification de la part de la clientèle féminine?
On constate une hausse du nombre de femmes cherchant des conseils pour une planification, souvent après un divorce. Rappelons que la rente simple AVS maximum n’est que de 2340 fr. par mois (chiffre de 2014), et la rente AVS de couple maximum de 3510 fr. par mois. Hormis les actifs personnels, le fait d’avoir peu ou pas cotisé au 2e pilier représentera un préjudice financier au moment de la retraite.

Conférences à suivre...

Les banques cantonales, Swisscanto et Femina organisent des conférences sur le thème de la prévoyance avec la participation de Manon Schick.

Dates BCJ Delémont, 13 mars 2014; BCF Fribourg, 26 mars 2014; BCN La Chaux-de-Fonds, 3 avril 2014; BCVs Sion, 9 avril 2014.

Inscriptions par mail: nicole.aniello@swisscanto.ch

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.