Femina Logo

La cotisation obligatoire

Travailler, c’est déjà être prévoyant Les premiers gestes en vue d’anticiper l’avenir commencent dès le début de l’activité professionnelle. Il s’agira ici d’une catégorie de prévoyance dite active, non pas fondée sur une démarche individuelle mais imposée par la législation. Tout est automatiquement prélevé sur le salaire. Dès l’année de ses 17 ans révolus, chaque personne exerçant une activité lucrative en Suisse est ainsi soumise aux cotisations pour l’AVS, ou 1er pilier. Si la rémunération annuelle obtenue chez un même employeur est supérieure à 20 880 Sfr. (montant fixé pour la période 2011-2012), il y a, par ailleurs, obligation d’être assuré à la LPP ou prévoyance professionnelle, constitutive du 2e pilier. Quant aux versements visant à constituer la rente vieillesse, ceux-ci s’enclenchent à partir du 1er janvier suivant l’année du 24e anniversaire.

La cotisation volontaire

Compenser les lacunes L’autre domaine de la prévoyance, cette fois appelée passive, repose pour sa part sur une sollicitation individuelle. Il s’agit de toutes les demandes concernant la mise en œuvre d’un 3e pilier, non imposé par la loi, mais fortement conseillé dans les situations où les assurances obligatoires risquent de s’avérer insuffisantes. Contracter une assurance-vie ou le fait d’entretenir un quelconque compte d’épargne s’apparente à un 3e pilier libre pour le législateur. Il est donc imposable, sur une proportion variable selon les cantons. On pourra également s’orienter vers un 3e pilier lié (compte ou dépôt épargne 3) dont l’un des avantages est de permettre une déduction fiscale du montant des primes ou des versements annuels dans la limite d’un maximum légal. Cette dernière option peut être engagée à partir de l’entrée dans l’AVS, mais aussi 5 ans au plus tôt avant l’âge légal de la retraite AVS.

A mi-parcours

Premières applications concrètes de la prévoyance En avançant dans leur parcours professionnel, les personnes ayant fait leur entrée tardivement sur le marché du travail pourront avoir envie de racheter des années de cotisation LPP. Les sommes nécessaires étant souvent élevées, l’idéal est d’attendre l’âge de 45-50 ans pour y penser, afin de disposer d’une meilleure marge de manœuvre.C’est également dans cette période de la vie qu’il peut être judicieux de sortir son 2e pilier pour financer un achat immobilier, avec l’autorisation écrite du conjoint dans le cadre d’un régime matrimonial. A savoir que cette action ne sera néanmoins pas possible pour une résidence secondaire.

En savoir plus

Swisscanto et les Banques Cantonales organisent chaque année avec Femina des conférences dans votre région. Les conférences 2012 avec pour invitée Géraldine Fasnacht, aventurière de l’extrême, sont complètes. Mais vous pouvez retrouver son interview ici et les dates de conférences

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina