Femina Logo

La solitude ne serait pas uniquement un mal de l’âme. Ce sentiment pourrait également fragiliser physiquement ceux qui le ressentent en agissant sur le système immunitaire. Cela concerne particulièrement les seniors qui deviendraient ainsi plus vulnérables à certaines pathologies, comme les troubles cardiovasculaires et la maladie d’Alzheimer. Une recherche menée à l’Université Carnegie Mellon (USA) et dont les résultats viennent de paraître dans la revue américaine « Brain, Behaviour & Immunity » (cerveau, comportement et immunité) affirme que la pratique de la méditation peut constituer un bon moyen de prévenir cette spirale dangereuse.

Effets positifs sur le système immunitaire

Les chercheurs américains ont divisé les participants à l’étude en deux groupes. L’un a été formé à la méditation et la pratiquait régulièrement. Ses membres ont non seulement présenté une diminution du sentiment de solitude mais aussi une baisse de l’agressivité leur système immunitaire, responsable d’atteintes inflammatoires qui sont un facteur de risque pour des maladies affectant le système cardiaque et circulatoire tout comme certaines dégénérescences cérébrales. En revanche, chez ceux qui n’ont pas médité, on n’a constaté aucun changement, ni en ce qui concerne l’état affectif, ni celui du système immunitaire.

Enseignement de Boudha

La technique de méditation utilisée par l’Université Carnegie Mellon est celle dite de « pleine conscience » qui dérive de l’enseignement du Bouddha, donné il y a quelque 2500 ans. Il y a quelques années, des études menées sur des moines bouddhistes avaient déjà signalé des modifications significatives – et positives- du fonctionnement du cerveau suite à la méditation.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina