Femina Logo

solidarité

Jeunes migrant-e-s cherchent parrains et marraines

Jeunes migrants cherchent parrains et marraines association nela

«Ces jeunes ne cessent de m’étonner: malgré leur parcours de vie teinté de douleur, ils sont résilients, se montrent joyeux et dégagent une incroyable soif de connaissance. Ils et elles souhaitent par-dessus tout s’intégrer, apprendre le français et entrer dans le monde du travail.»

© DR

FEMINA En quoi consiste le parrainage au sein de l’association Nela?
Valérie Despont
Mon rôle est de mettre en relation des jeunes majeurs issus de la migration et des familles de parrainage dans le canton de Vaud. Les familles, c’est-à-dire des couples avec ou sans enfants ou des personnes seules, acceptent d’accueillir un-e jeune chez elles pour un repas, de l’emmener faire une activité ou de l’aider dans des démarches administratives. Chaque binôme s’engage de la façon qu’il le souhaite. C’est aux jeunes de faire le premier pas: grâce au bouche-à-oreille, ils me contactent directement et je les réunis avec une famille de parrainage.

Qui sont ces jeunes?
Les personnes que je rencontre, âgées de 18 à 28 ans, sont principalement d’origine afghane, car je parraine moi-même une fille et un garçon afghans. Ces jeunes sont souvent en détresse affective: avant d’atteindre la Suisse, ils et elles ont voyagé entre deux et quatre ans dans des conditions terribles, ont vécu des violences, la faim et le froid. Depuis le mois d’août 2021, de nombreux Afghans sont arrivés en Suisse, mais pas à cause des talibans: ces réfugiés arriveront plus tard. Le nouveau régime politique a toutefois des conséquences: il crée un climat d’angoisse chez la population de jeunes déjà établis en Suisse. Craignant ainsi pour leurs proches restés au pays, ils ont besoin de créer des liens dans un foyer bienveillant.

Jeunes migrant-e-s cherchent parrains et marraines
Parheez Sayak, 20 ans, aux côtés de Valérie Despont, responsable de la mise en lien entre des jeunes issus de la migration et des familles de parrainage, au sein de l’association vaudoise Nela. © DR

Qu’est-ce qu’un parrainage apporte aux bénéficiaires?
Lorsqu’ils sont mineurs, les migrants non accompagnés sont bien encadrés par le Canton de Vaud, mais quand ils deviennent majeurs, seuls des assistants sociaux, à qui on attribue de nombreux dossiers, peuvent les soutenir. Le parrainage leur permet de développer des liens sociaux, de recevoir un coup de pouce pour trouver un apprentissage, un stage, un appartement ou un nouveau cercle d’amis. Ces jeunes ne cessent de m’étonner: malgré leur parcours de vie teinté de douleur, ils sont résilients, se montrent joyeux et dégagent une incroyable soif de connaissance. Ils et elles souhaitent par-dessus tout s’intégrer, apprendre le français et entrer dans le monde du travail, car cela conditionne, après cinq ans en Suisse, l’obtention d’un permis B. Un parrainage représente un soutien inouï pour eux, mais c’est également une expérience humaine enrichissante pour les familles, qui découvrent souvent une nouvelle culture.

Qui peut parrainer un-e jeune issu-e de la migration?
Chaque résident du canton de Vaud qui se montre intéressé. J’ai déjà réuni 200 binômes, mais je suis toujours à la recherche de nouvelles familles. En ce moment, dix jeunes sont en attente. Être ainsi entourés est une manière pour eux d’exister hors d’une masse indistincte de personnes migrantes. Le parrainage est un investissement léger et modulable, et avec le smartphone, on garde facilement le contact. Un jour, l’un d’eux m’a montré un simple petit message qu’il avait reçu de sa famille de parrainage: il l’a décrit comme un trésor.

Valérie Despont est joignable par mail: valerie.graf@vtxnet.ch

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Laurène vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Dans vos écouteurs

E81: Comment aider nos proches vivant un burnout ou une dépression

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné