Femina Logo

Les hommes sont une erreur réparée par les femmes

Les hommes m’ennuient souvent. Je les trouve arrogants, prétentieux, très sûrs d’eux, lamine trop souvent grave. Je ne sais pas pourquoi je leur préfère les femmes. C’est très curieux: j’aime les femmes.

A la réflexion, je sais très bien pourquoi. Les hommes parlent très fort. La voix des femmes est douce. Les hommes croient toujours qu’ils ont raison. Ce que les femmes font le mieux, c’est d’avoir parfois tort. Les hommes hésitent depuis la nuit des temps entre l’amour et la guerre. Les femmes aiment mieux l’amour. La grande occupation des hommes – quel ennui! – est de gagner de l’argent. Les femmes ont un talent étonnant pour le dépenser. Or dépenser de l’argent n’est pas seulement autrement amusant que de le gagner, mais encore beaucoup plus élégant moralement et beaucoup plus utile à la communauté.

Les hommes cultivent les lois, les règles, les principes. Les femmes se sentent beaucoup plus libres à l’égard des règlements et – sauf les raseuses – elles se moquent bien des principes: elles ont des sentiments. Et de temps en temps, de ces passions dévorantes qui sont le sel de la terre.

Enfin, les hommes lisent surtout des rapports et des contrats. Les femmes, chacun le sait, lisent surtout des romans. J’ai toujours préféré les romans aux contrats.

J’admire les femmes. Elles sont toutes belles, généreuses, toujours portées au sacrifice. Un exemple, un seul: leur ardeur à rechercher l’égalité avec les hommes. Quel dévouement! Quelle abnégation! Elles leur sont si supérieures. La preuve: jusqu’à présent au moins, ce sont elles qui sont chargées de porter l’humanité à venir. Il ne viendrait à l’idée de personne de confier cette lourde tâche à un homme, si distingué fût-il.

Avant les hommes étaient au fond des mines, à l’usine, au bureau et elles à la maison, à la cuisine, à l’église et avec les enfants. De nos jours, elles sont aussi à l’usine et au bureau – mais elles sont toujours, et en plus, à la maison, à la cuisine, à l’église et avec les enfants.

Il m’arrive de me dire que les hommes – regardez-les – ne sont rien d’autre qu’une erreur. Les femmes sont là pour la réparer.

Ce que j’ai le plus aimé dans ma vie, plus que le ski, beaucoup plus que la politique, et même sans doute plus que les livres, c’était de trahir mon propre camp et de passer dans celui des femmes. Pour les aider contre les hommes. Contre les autres bien sûr. Et quelques fois contre les leurs.

La lettre manuscrite

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Dans vos écouteurs

E27: Comment alcaliniser notre organisme pour booster notre forme

Certains aliments peuvent-ils vraiment rendre notre corps plus acide, et détériorer ainsi notre santé? Faut-il donc manger davantage d'aliments qui, au contraire, basifient notre organisme? Dans cet épisode dédié à l'alimentation, un micro-nutritionniste démêle le vrai du faux en ce qui concerne le régime alcalin et offre plusieurs pistes pour une alimentation optimale. (Spoiler: non, cela ne signifie pas qu'il va falloir bannir le chocolat!)

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina