Femina Logo

Nonobstant, vous êtes quand même née après la découverte de l’imprimerie par Johann Genfleish zur Ladem zum Gutenberg. Lequel, soit dit en passant, trouvait drôlement rigolo de porter un nom à rallonge.

Or donc vous – l’âge de vos artères et la datation façon carbone 14 de Monsieur le directeur – vous voilà sillonnant les rues d’une ville romande. D’un pas semi-alerte. Et? (le suspens est insoutenable) vous tombez quasi nez à nez avec des ouvriers arque boutés sur des machines tremblotantes. Tandis que vous croisez le groupe, vous percevez, en dépit du brouhaha, des engins, un sifflement admiratif. Comme vous êtes seule sur le trottoir à cette heure matinale, vous comprenez que le message sonore vous est destiné.

Donc? Vous bombez le torse, vous réajustez votre chevelure touffue et vous prenez cet air indéfinissable d’impératrice en exil. Pour un peu, vous baiseriez avec effervescence la joue de l’auteur de cette forme subtile de compliment. Mieux, vous seriez prête à lui offrir des fleurs.

Ciel, que les hommes sont merveilleux. Quand on pense que d’aucunes osent caricaturer le sexe opposé. Il y a des paires de claques qui se perdent. Vous n’êtes pas objective? Taratata.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina