Femina Logo

Les profs le savent bien: le matin, de nombreux élèves sont mal réveillés et ont du mal à suivre les cours. La faute aux nuits passées à jouer aux jeux video? Pas forcément. Car des études réalisées par des spécialistes du sommeil montrent que l’heure naturelle de coucher des adolescents tourne autour d’une heure du matin. Et comme ils doivent se lever tôt, leurs nuits sont forcément trop courtes.

Explication d’un expert américain, le Dr. Shelby Harris: «Chez les adolescents, le rythme circadien se modifie, la mélatonine se diffuse plus tard et l’heure naturelle de réveil est plus tardive». Au lieu de sermonner les élèves pour qu’ils se couchent plus tôt le soir, le directeur d’un collège de l’Etat de New York a décidé de tenir compte des observations des médecins. Dans son établissement, les cours ne commencent plus à 7 h 45, comme auparavant, mais à 8 h 30.

En laissant dormir les jeunes 45 minutes de plus, le directeur espère qu’ils se montreront plus éveillés et plus attentifs pendant les cour». Pamela Thacher, professeur à l’Université de Saint Lawrence et spécialiste du sommeil, suit cette expérience de près et se montre optimiste quant au résultat.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina