Femina Logo

news société

Donald Trump demande à une petite fille de 7 ans si elle «croit encore au Père Noël»...

Donald trump petite fille 7 ans croit au pere noel
© Instagram flotus

Chaque veille de Noël, le NORAD (Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord) permet aux enfants du monde entier d'observer en direct le voyage du célèbre traîneau volant, dont il diffuse le parcours complet via Internet. Et tandis que leurs yeux émerveillés suivent la trajectoire des cadeaux qu'ils attendent avec impatience, la tradition veut que le couple présidentiel reçoive leurs appels, afin de leur souhaiter de joyeuses fêtes.

Installés à proximité d'un large feu de cheminée, entre deux sapins joliment décorés, Melania et Donald Trump ont gaiement assuré leur mission, prenant le temps de répondre à leurs téléphones respectifs pour dire quelques mots aux bambins, surexcités d'entendre ces voix familières au bout du fil. Via son compte Twitter, la Première dame a notamment affirmé qu'il s'agit de l'une de ses traditions préférées.

Emotion: coiffé d'un bonnet de Père Noël, Barack Obama distribue des cadeaux aux enfants malades

La gaffe de Noël

Néanmoins, les choses ont bien failli tourner au drame lorsque le NORAD a reçu l'appel de la jeune Collman Lloyd, âgée de 7 ans. Légèrement intimidée par son interlocuteur, la jeune fille s'est empressée d'expliquer au Président de quelle façon elle s'apprêtait à célébrer Noël, en compagnie de sa famille. Imaginez son incompréhension, lorsque Donald Trump lui a demandé: «Et tu crois toujours au Père Noël?».

D'après le journal «The Post and Courier», qui est parvenu à identifier la jeune fille, celle-ci aurait simplement répondu «Oui Monsieur» - avant d'entendre le Président déclarer:

«Parce qu'à 7 ans, c'est un peu marginal, non?»

La réponse de Collman? Un brin décontenancée, elle a répété un petit «Oui, Monsieur»... et nos coeurs se sont un tout petit peu brisés.

Dans la courte vidéo tournée par les parents de Collman durant sa conversation avec Donald Trump, l'on voit clairement le visage de l'enfant se figer. Heureusement, elle n'avait encore jamais entendu le terme «marginal» de sa vie, et n'a donc pas totalement saisi les propos du Président. Ouf!

Interviewée par le journal américain peu après ce fameux appel, la petite Collman a affirmé qu'elle croyait toujours au Père Noël, et a été ravie de recevoir une jolie poupée, le matin du 25 décembre.

Et ainsi que le note CNN, Donald Trump n'aurait posé cette question maladroite qu'à une seule reprise: il aurait simplement demandé aux autres enfants ce que «le Père Noël allait leur apporter», avant de leur souhaiter de belles fêtes. Heureusement, la soirée s'est donc plutôt bien terminée. Et les rêves de Collman sont sains et saufs!

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.