Femina Logo

Décorations de Noël

Les Suisses engloutissent près de 40 millions de kilowatt/heures. En France, la puissance électrique nécessaire aux illuminations de Noël est estimée à 1300MW, dont les trois quarts pour les ménages et un quart pour les collectivités. Les guirlandes de Noël sont souvent utilisées en période de pointe, et génèrent ainsi d'importantes émissions de CO2. Pour limiter ce dioxyde de carbone, l'Ademe recommande de préférer des guirlandes LEDs, voire éviter tout ce qui est électrique. Surtout, il convient de faire un inventaire des objets déjà en sa possession avant de passer en magasin. Les plus habiles peuvent aussi fabriquer eux-mêmes leurs suspensions et autres produits décoratifs.

Le choix du sapin

La meilleure solution: le sapin en pot, à replanter dans son jardin. Attention, cette étape doit être effectuée quelques jours après l'achat. Remis en terre, l'arbre de Noël absorbera le CO2 présent dans l'air. Pour les personnes ne possédant pas de jardin, le sapin artificiel ou coupé sont des alternatives intéressantes, à condition de respecter des règles élémentaires. La première : garder son sapin artificiel au moins trois ans pour rentabiliser son achat. Petit bémol: «il est souvent fabriqué à l'autre bout du monde avec des matériaux non-recyclés», rappelle l'agence de l'environnement. Concernant le sapin coupé, l'acheteur vérifiera toujours sa provenance avant de l'emporter, et préférera des sapins «made in France».
Quel que soit le type de sapin choisi, il est préférable d'éviter tout flocage. Ce dernier imite la neige mais est produit avec des substances chimiques. Conséquence: il devient impossible de composter le sapin, étape indispensable dans le cas de l'achat d'un sapin coupé.

Les cadeaux

Un bon repérage et une bonne connaissance des labels développement durable permettent d'acheter des cadeaux respectueux de l'environnement. Pour les jouets, l'agence de l'environnement oriente les parents vers des produits «robustes», qui passeront les années. Il est préférable aussi de limiter les jouets nécessitant des piles, ou préférer ceux fonctionnant avec des piles rechargeables. Des présents dématérialisés, à l'image des places de spectacle, des billets de train, etc., sont aussi une bonne alternative.

Une belle table

Il est plus écologique d'éviter la vaisselle jetable, génératrice d'une quantité importante de déchets. La table sera plus élégante avec une vraie vaisselle.

Le repas

Un repas de Noël ou du Nouvel An «vert» privilégie les produits de saison ou locaux. Là encore, pour les aliments, les labels sont une aide précieuse. Pour les poissons, par exemple, le sigle Marine Stewardship Council (MSC) garantit que l'espèce a été pêchée dans le respect du développement durable et de son renouvellement naturel.
Autre commandement important: éviter le gaspillage alimentaire en conservant bien les produits, en cuisinant de «manière astucieuse» (en limitant les portions par exemple) et en achetant malin, particulièrement au niveau des quantités.
Ne pas oublier de distribuer les restes à ses proches après s'être rassasié... un bon conseil pour éviter que les mets restants ne finissent à la poubelle, quelques jours après les fêtes.

Le déplacement

Pour se rendre chez ses amis ou sa famille, l'Ademe conseille les transports en commun ou encore le covoiturage, voire la marche à pied si les distances le permettent. Les automobilistes adopteront aussi une conduite souple, pour pratiquer «l'éco-conduite», et ainsi économiser du carburant mais aussi réduire leurs émissions de gaz carbonique.

Les activités

Le soir du Réveillon et le jour de Noël, penser à éteindre consoles de jeux, télévisions et ordinateurs. Rien de mieux que de profiter de ces moments en famille pour pratiquer des activités ensemble et redécouvrir, par exemple, les jeux de société ou encore s'amuser avec les enfants et leurs cadeaux déposés au pied du sapin.

Le tri

Pendant les fêtes, le public continuera à effectuer du tri sélectif. Les emballages cadeaux, eux, finiront dans la poubelle classique, car ils ne sont pas recyclables.

Les enfants mis à contribution

Les bons gestes pour la planète s'apprennent dès le plus jeune âge. Les parents doivent associer les plus jeunes à la préparation des fêtes, afin de les sensibiliser au développement durable. Côté cadeaux, les adultes peuvent se tourner vers des jeux éducatifs, à livrer le matin de Noël.

Les lendemains de fête

Une fois la fête terminée, place au nettoyage et au rangement. Les familles penseront aux produits éco-labellisés ou encore faits-maison, très efficaces lorsqu'ils sont à base de bicarbonate de soude, de citron ou de vinaigre blanc. Pour le sapin de Noël végétal, Ikea récupère aussi les arbustes, en échange d'un bon cadeau.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina