Femina Logo

On pouvait se permettre de la gaspiller, mais l’eau de pluie va devenir une source de ravitaillement précieuse. Plusieurs pays ont d’ailleurs déjà légiféré en la matière, à l’image de l’Autriche, par exemple, dans le cadre de la prévention des crues. Même en Suisse, les changements climatiques, l’essor démographique et la croissance économique vont inévitablement modifier la réalité hydrique.

Les derniers étés caniculaires ont d’ailleurs démontré que cette ressource n’était pas illimitée, alors que les nappes phréatiques menaçaient de s’assécher. L’initiative parlementaire intitulée «Pour une gestion durable de l’eau de pluie», lancée par Adèle Thorens Goumaz, devrait permettre une meilleure gestion de l’eau. En améliorant le drainage des eaux de surface, afin de renflouer les nappes phréatiques, on limite également les risques d’inondations en cas de fortes pluies. Une modification de la Loi sur la protection des eaux devrait permettre de considérer l’eau de pluie comme une ressource et inciter les collectivités publiques, les particuliers et les entreprises à s’engager dans ce sens.

Pour plus d’infos sur cette problématique, consultez le site de l’Alliance internationale pour la gestion de l’eau de pluie (IRHA) www.irha-h2o.org

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina