Femina Logo

Touchée par les difficultés des femmes atteintes dans leur santé et dans leur image de soi, elle proposera bénévolement ses services aux femmes victimes du cancer du sein qui en font la demande. En 2013, elle consacrera une journée par semaine de son temps à pratiquer des interventions de dermopigmentation reconstructive de l'aréole. Dermès, son centre spécialisé en dermo-pigmentation esthétique et réparatrice, invite par ailleurs à faire des donations en faveur des ligues et à soutenir ainsi leur travail de proximité avec ces femmes.

Octobre, mois international du cancer du sein – période de sensibilisation, où l’on peut aussi s’engager à travers des actions concrètes. Sandra Viglino, créatrice du centre Dermès, a choisi de le faire à son échelle. Spécialiste réputée de la dermo-pigmentation – une technique esthétique et réparatrice paramédicale inspirée du tatouage et du maquillage permanent – elle a effectué ces trois dernières années une cinquantaine d’interventions esthétiques visant la reconstitution de l’aréole après une mastectomie.

Des interventions essentielles, non couvertes par les caisses

Elle collabore depuis trois ans avec les Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) qui lui adressent des patientes après une opération. « Je suis souvent confrontée à des demandes de femmes atteintes dans leur santé mais aussi dans leur image et leur féminité, démunies face à des interventions qui ne sont pas prises en charge par les assurances maladie », explique la jeune femme. Sensible à leur détresse, Sandra Viglino souhaite leur venir en aide par une action concrète. «Il s’agit d’une part de donner de mon temps pour effectuer bénévolement de telles interventions. Pendant une année, en 2013, nous allons consacrer une journée par semaine, mon associée Damara Moser et moi-même, à pratiquer des interventions esthétiques et de dermo-pigmentation sur des femmes atteintes d’un cancer du sein».

Autre versant de son engagement concret, Sandra Viglino entend inciter sa clientèle, son entourage et le grand public à faire des dons en faveur de la recherche sur le cancer. Elle oeuvre actuellement dans la mise en place d’un partenariat avec différentes ligues cantonales contre le cancer et a ouvert un compte libellé «Don en faveur des femmes atteintes d’un cancer du sein» destiné à soutenir le travail de proximité des ligues avec ces femmes.

En douze ans, Sandra Viglino a fait de nombreuses démonstrations de sa technique devant le corps médical et collabore avec plusieurs médecins, dermatologues et cliniques esthétiques; son centre Dermès, basé à Carouge, travaille avec deux instituts partenaires à Sion et Pully. Elle effectue en moyenne une quinzaine d’interventions de dermo-pigmentation reconstructive de l'aréole chaque année.

DR
1 / 3© DR
DR
2 / 3© DR
DR
3 / 3© DR

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E29: Comment se motiver à faire du sport à la maison

Sautiller sur place, réaliser dix chiens tête en bas, soulever des packs d'eau pour renforcer nos bras... tant d'exercices sportifs qui ne nécessitent pas beaucoup de place! Par contre, lorsqu'on est seul chez nous, c'est la motivation qui risque de manquer... Pour nous encourager, trois pros nous aident à trouver le rythme sportif qui nous convient à domicile. 

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina