Femina Logo

1. L’humidité

Chez vous, en hiver, l’humidité doit être comprise entre 40 et 50%, une valeur que vous mesurerez avec un hygromètre. Au-delà, vous risquez la formation de buée et de moisissures ainsi que la prolifération d’acariens. Pour remédier au problème, aérez! (lire encadré) Si cela ne suffit pas, investissez dans un déshumidificateur. Les meilleurs modèles sont sur www.topten.ch. Si, à l’inverse, l’air est trop sec, irritations de la gorge et toux vous menacent. Faire la cuisine, sécher du linge à l’air libre, prendre une douche ou un bain génère de la vapeur d’eau, profitez-en! Les plantes sont aussi d’excellents humidificateurs naturels. Champion toutes catégories: le papyrus, qui peut remplacer à lui seul un humidificateur. Si malgré tout vous devez installer un humidificateur, choisissez-le bien. Votre appartement est chauffé à basse température? Préférez un évaporateur. Si vos radiateurs sont d’anciens modèles à tubes, vous pouvez opter pour un système classique à buvards. Changez-les régulièrement de façon à éviter qu’ils ne se transforment en nids à bactéries.

2. Le chauffage

Vous avez des radiateurs traditionnels dans vos pièces? Ôter les objets qui se trouvent devant permettra à l’air chaud de mieux circuler. Investissez dans des thermomètres et surveillez la température. Idéalement, elle ne devrait pas dépasser 17° dans votre chambre à coucher comme dans l’entrée, 20° au salon et dans les pièces à vivre et jusqu’à 22° à la salle de bains. Dans une pièce que vous n’utilisez pas, vous pouvez mettre les vannes au minimum et faire descendre la température à 14-16°. Pour éviter les pertes pendant la nuit, fermez stores et volets, tirez les rideaux—s’ils ne couvrent pas les radiateurs. La journée, profitez de l’effet de serre en laissant entrer les rayons du soleil. Et dans tous les cas, gardez en tête qu’un degré de plus fait grimper votre facture de 7%!

3. Les courants d’air

Pour savoir où vous en êtes à ce chapitre, munissez-vous d’un mouchoir ou de la flamme d’un briquet que vous tiendrez devant vos portes et fenêtres. Si rien ne bouge, tout va bien; sinon, mettez-vous en chasse! Cherchez les coupables: il peut s’agir des cadres de vos fenêtres s’ils sont anciens. Dans ce cas, c’est le moment de les changer. Si c’est impossible ou s’ils sont neufs, vous pouvez y remédier en collant des joints isolants sur leur pourtour. Si le problème se situe au niveau des portes, colmatez-en le cadre également à l’aide de joints et installez des bas de porte isolants. Surveillez et condamnez aussi les anciennes boîtes à lettres, les serrures et autres trous dans les murs.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina