Femina Logo

news people

Charlotte Gainsbourg: «L'air était irrespirable et moi je sombrais»

Charlotte gainsbourg

Avec «Rest», Charlotte Gainsbourg signe un album très intime et a même produit trois vidéos de ses chansons où l'on peut voir ses enfants (Ben, Alice et Joe).

© Getty

«Rest», le nouvel album de Charlotte Gainsbourg, est une véritable histoire de famille. Dans cet album, l’actrice et chanteuse a pour la première fois écrit intégralement ses textes. Une mise à nu sans retenues, une catharsis… Il est frappant de voir comme ses chansons ont été une thérapie musicale pour extérioriser son rapport complexe avec la disparition son père Serge Gainsbourg ou encore la mort brutale de sa sœur, Kate Barry, disparue en 2013.

Des fantômes très intimes

A l’occasion de la sortie de son album, le 17 novembre 2017, la star a accepté de se livrer pour l’émission «Quotidien». Après avoir interrogé son invitée sur sa timidité maladive (le sujet de la chanson «I'm Alive»), ainsi que sur sa rencontre avec SebastiAn, le producteur de musique électronique avec qui la chanteuse a travaillé, Yann Barthès s'est permis une entrée assez intrusive dans l'intimité de Charlotte Gainsbourg: «L'album évoque la perte de ses proches, il évoque l'enfance, il évoque votre sœur qui s'est donnée la mort...».

«On ne sait pas» a répondu Charlotte Gainsbourg, avant de frémir à la vue de certaines photos de sa sœur décédée, diffusées sur le plateau par Yann Barthès. Un enchaînement de maladresses souligné par l’invitée:

«Je ne m'attendais pas à ce que vous mettiez des photos quand même. Parce que moi je me suis livrée mais après, c'était un dialogue que j'ai eu avec moi-même.»

«L'air était irrespirable et moi je sombrais»

Bien qu'elle se soit livrée, avec ses propres textes, la chanteuse, tout de noir vêtue, a eu de la peine à s'exprimer sur sa douleur. Avec une pudeur non dissimulée et une forte émotion dans les yeux, elle a cependant expliqué en quoi son départ à New York – où l’air était plus respirable - et ce dernier album («une obssession pour la mort et le manque») lui ont permis de se «redresser et de choisir de vivre» après l’insoutenable perte de la photographe Kate Barry. Poignant.


A lire aussi:
#FemmeFemina: Charlotte Gainsbourg, une femme resplendissante
Charlotte Gainsbourg pose avec sa fille
Jane Birkin: «Je n’ai plus que 10 ans à vivre»

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.