Femina Logo

Déjà épuisée en ce début décembre à la seule idée de devoir assurer le repas du réveillon pour une douzaine de personnes? Pas de panique. Il est possible de profiter pleinement de la présence de ses invités le jour J, plutôt que de passer son temps à s’agiter frénétiquement en cuisine. En renonçant à vouloir concocter un menu hautement gastronomique, mais surtout en s’or-ga-ni-sant. Voici dix trucs antistress éprouvés:

Deux semaines avant

1. Choisir le menu, en prévoyant de se consacrer essentiellement, le jour de Noël, au plat principal. Opter pour des entrées et des desserts réalisables à l’avance.

2. Vérifier que l’on dispose de tous les ingrédients indispensables, sinon les acheter. Cela fera gagner du temps quand on fera ses dernières courses au supermarché juste avant Noël, quand l’affluence est la plus grande.

3. Acheter et stocker les boissons.

4. Préparer et congeler: gâteaux, glaces, sorbets ou coulis maison prévus pour le dessert. La farce de la dinde peut elle aussi être réalisée à l’avance et congelée. Idem, par exemple, pour des purées de légumes.

5. Réserver à l’avance viande, poissons, volaille qu’on ira chercher la veille de Noël chez le boucher ou le poissonnier. Pour se simplifier la tâche, on peut prévoir d’acheter un jambon glacé au miel précuit ou un grand saumon en croûte qu’il suffira d’enfourner.

6. Commander à l’avance les desserts si on ne compte pas les faire soi-même.

Une semaine avant

7. S’assurer que son homme et ses enfants seront disponibles l’après-midi du 24 pour donner un coup de main.

La veille

8. Confectionner les entrées. Il existe d’innombrables recettes qui ne perdront pas leur saveur si elles sont placées vingt-quatre heures au frigo. C’est le cas par exemple des veloutés, des verrines, des aspics, des mousses de saumon ou des terrines de volaille. Acheter salades et crudités qui les accompagneront.

Le jour J

9. Planifier et répartir les tâches entre les membres de la famille le matin, que ce soit pour l’aide en cuisine, pour aller chercher le pain, dresser la table ou décorer le sapin.

10. Se relaxer. Si tout a été bien pensé, il devrait rester une bonne heure à la maîtresse de maison avant l’arrivée des invités pour se royaumer dans un bain moussant, se maquiller tranquillement et se faire belle pour la soirée.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina