Femina Logo

santé

Le piment, une arme contre le cholestérol ?

Chilli peper
© DR

En imposant à des souris un régime alimentaire à forte teneur en cholestérol et en y ajoutant, à divers degrés, des capsaïcines - un composant actif que l'on retrouve dans le piment - les chercheurs chinois se sont aperçu que cet élément contribuait à réduire le taux de cholestérol des souris en regard de celui du groupe témoin, comme le rapportait NutraIngredients.com le 30 avril 2012.

Le composant a également permis de réduire les inflammations, un élément déclencheur de problèmes cardiaques. L’ajout de capsaïcines a permis de réduire le taux global de cholestérol, le taux de triglycérides et de mauvais cholestérol, mais ces effets n'ont pas été mis en relation avec une dose précise.

A ce jour, aucune étude n'a été effectuée sur les humains. D'autres études ont mis en avant le pouvoir des épices, capables de réduire l'appétit ou d'invalider les effets de repas gras. Une étude espagnole, montrait que les clous de girofle avaient de plus grandes propriétés antioxydantes que la sauge, le romarin, le thym et l’origan.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina