Femina Logo

De nombreuses études menées sur les liens entre l’alimentation et la santé montrent que les gros consommateurs de café sont moins touchés par le cancer colorectal que les personnes qui s’abstiennent d’en boire. De plus en plus, les médecins constatent que les facteurs nutritionnels peuvent jouer un rôle déterminant dans l’apparition de certaines maladies, au même titre que le tabac, l’obésité, ou l’absence d’activité physique.

En 1991 déjà, l’Agence internationale de recherche sur le cancer concluait à «l’existence d’une relation inverse entre consommation de café et cancer du côlon». Depuis, d’autres recherches semblent confirmer cette hypothèse. Le plus récent travail mené par des chercheurs de Pékin portait sur 25 études de cas-témoins, concernant plus de 15 000 personnes. Les scientifiques pensent que les différents constituants du café ont des effets antioxydants et anticarcinogènes. D’autre part, le café pourrait réduire la synthèse et la sécrétion de l’acide biliaire, lequel peut favoriser l’apparition de ce type de tumeur.

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.