Femina Logo

à table!

Grossesse et repas de Noël: quels sont les aliments autorisés et ceux à éviter?

Grossesse noel repas alimentation

«On peut tout à fait prendre du plaisir à table, en mangeant par exemple du foie gras cuit, suivi d'une dinde aux marrons et d'une part de fromage à pâte cuite, type mimolette ou gouda. Je dirais qu'en général, il n'y a pas d'interdits, mais plutôt des précautions à prendre.»

© Omar Lopez

Alors que Noël est souvent source de réjouissances culinaires, la femme enceinte doit toutefois faire une croix sur plusieurs aliments, à commencer par le vin et le champagne. Mais les huîtres et le foie gras cru sont également déconseillés. Comment passer des fêtes de fin d'année agréables sans trop se priver à table? La diététicienne française Isabelle Maerten répond à ces interrogations:

En dehors de l'alcool, quels sont les mets de Noël que la femme enceinte doit à tout prix éviter ?
Isabelle Maerten: De manière générale, il faut éviter tout ce qui est cru afin de limiter les risques d'infection à la toxoplasmose chez les femmes enceintes non immunisées. Cela concerne donc le foie gras non cuit, la charcuterie ou encore les poissons fumés. La toxoplasmose est un parasite qui se trouve dans la terre, il faut donc aussi préférer les légumes cuits aux crudités et s'assurer que les légumes sont parfaitement nettoyés.

Pour le plat de résistance, mieux vaut privilégier les viandes bien cuites, telles que la volaille. Pour les fromages, il est conseillé d'opter pour des produits à pâte cuite. Les huîtres et le saumon fumé sont également à proscrire, car il y a un risque de contamination à la bactérie listeria, qui reste une maladie rare mais qui peut s'avérer grave pour le fœtus.

Qu'en est-il des autres fruits de mer?
Le principe reste le même: tous les fruits de mer et crustacés cuits au préalable sont autorisés. Par exemple le homard, les escargots, le saumon cuit...

Comment se faire plaisir pendant le repas de Noël lorsqu'on est enceinte?
En dehors des aliments cités précédemment, on peut tout à fait prendre du plaisir à table, en mangeant par exemple du foie gras cuit, suivi d'une dinde aux marrons et d'une part de fromage à pâte cuite, type mimolette ou gouda.

Je dirais qu'en général, il n'y a pas d'interdits mais plutôt des précautions à prendre.

Une femme enceinte va par exemple limiter sa consommation de sucre pour éviter le diabète gestationnel. Mais elle peut tout à fait s'autoriser une part de bûche le soir de Noël, dans la mesure où elle fait attention le reste du temps. Si c'est la femme enceinte qui reçoit des invités et qui prépare le repas, elle doit veiller à bien se laver les mains et vérifier que les aliments ne soient pas mélangés à la viande ou au poisson cru.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina