Femina Logo

A l’adolescence, avoir l’air plus jeune que son âge, ce n’est franchement pas un cadeau et on le vit plutôt mal. Mais, passé la trentaine, c’est un avantage apprécié de la plupart de celles qui le possèdent. L’étude menée récemment à l’Université de Leyde, aux Pays-Bas, va donc leur donner une raison supplémentaire de se féliciter de cet écart entre leur apparence et leur âge réel.

Une peau plus ferme

Ces travaux concluent, en effet, que paraître plus jeune est lié à une tension basse et donc à un risque plus faible de maladies cardiovasculaires. Mais attention, cette protection n’est pas liée à une absence ou à un nombre réduit de rides, tout est dans la fermeté de la peau! D’ailleurs, l’étude établit également que la bonne tenue de la peau sous les bras est un autre indice de la protection apportée par une tension peu élevée.

Une bonne nouvelle donc pour celles qui bénéficient de ce «rabais» visuel, mais pas seulement. Les spécialistes de la prévention sanitaire s’en réjouissent aussi. Tout simplement parce qu’ils estiment désormais disposer d’un argument imparable pour amener les femmes à les écouter: «Vous voulez avoir l’air plus jeune? Eh, bien agissez pour diminuer votre tension.» Ce qui, concrètement, veut dire: ne pas être en surpoids –on ne parle pas là de quelques petits kilos en trop- , se nourrir sainement, ne pas trop boire d'alcool et arrêter de fumer.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina