Femina Logo

ça donne faim...

Gastronomie: 4 nouveaux restaurants à découvrir

Gastronomie 4 nouveaux restaurants a decouvrir 2

Le point commun de ces 4 adresses: les produits locaux et spécialités suisses seront mises à l'honneur, avec une savoureuse touche de créativité!

© Aaròn Blanco Tejedor / Unsplash

Et si on allait manger chez Jacques?

«Je suis prêt depuis un moment et j’ai hâte d’ouvrir.» Pendant des années, le chef Jacques Allisson a régalé ses hôtes à l’auberge de l’Onde, à Saint-Saphorin (VD). Aujourd’hui, il lance son propre restaurant au cœur de Lausanne et reprend l’ancien café Mood. Il en a fait un endroit raffiné et élégant, moderne et chaleureux. A l’image de sa cuisine.

«Je vais forcément travailler des produits, locaux mais aussi de la Méditerranée. Je vais proposer du brochet servi en carpaccio et des langoustines. J’ai aussi envie de mettre en avant des morceaux de viande moins connus, à l’image du paleron de bœuf cuit à basse température. En fait, je veux me faire plaisir.» Et on sait qu’il fera aussi le bonheur de sa nouvelle clientèle. Car Jacques Allisson est inventif, il aime travailler les sauces, les réductions et sublimer les produits. Il privilégie les goûts et n’a pas besoin de fioritures pour épater.

«Dans mon nouveau restaurant, il y aura une formule du midi qui changera tous les jours. La carte se décline en cinq entrées, quatre plats, deux desserts et des fromages. J’ai un pâtissier avec moi pour finir le repas sur une note gourmande, légère, qui correspond à ma cuisine. Le tout à des prix raisonnables.»

Jacques Restaurant
Rue Beau-Séjour 15, Lausanne (VD)

© Corinne Sporrer

Voyage gourmand à l’ombre des tilleuls

A Renens (VD), la ferme des Tilleuls est un espace de créations multiples. Dans la cour, l’œuvre de l’auteur d’art brut Danielle Jacqui prend forme avec des milliers de céramiques de toutes les couleurs. A l’intérieur, l’exposition «Checkpoint» offre un voyage fabuleux.

Le café des Tilleuls, lui, a fait peau neuve, s’est doté d’une nouvelle cuisine et d’une salle de restaurant sobre et lumineuse. Sans oublier la terrasse ou le jardin, à l’ombre des tilleuls. «Il s’agit d’un restaurant d’application de l’Organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle, explique le sympathique chef Jean-Michel Pierlot. L’idée est d’accompagner des jeunes en difficultés, de leur permettre de s’insérer dans la vie professionnelle.»

Pour compléter le tableau, la cuisine est inventive, fraîche, de saison. «Nous travaillons avec des produits locaux, reprend Jean-Michel Pierlot. Les fruits et les légumes proviennent du Grenier.bio, la viande d’un agriculteur vaudois, la bière de la Nébuleuse, les limonades sont de Lausanne.» Et pour donner un air de vacances, le chef et sa jeune équipe proposent chaque jeudi de découvrir des spécialités de tous les continents, et le dimanche de tester leur brunch royal. Que du bonheur!

Café-restaurant des Tilleuls
Rue de Lausanne 52, Renens (VD)

© Corinne Sporrer

Un nouvel écrin pour le Floris

«Il faut être fou ou visionnaire pour ouvrir maintenant.» Jean-Edern Hurstel affiche un large sourire. Il sait qu’il a tenu son pari: reprendre le mythique Floris, à Anières (GE). Une sorte de retour aux sources puisque l’ex-participant de Top Chef (saison 5), a fait ses gammes chez Claude Legras, qui a tenu cette auberge pendant vingt-trois ans. Un endroit de rêve avec une terrasse panoramique et un jardin de 2000 m2.

Pour que l’aventure prenne corps, Jean-Edern Hurstel s’est associé à Lionel Roques, bien connu dans l’événementiel. «Nous avons signé le 24 décembre 2020, le jour où les restaurants fermaient», précise un brin moqueur l’entrepreneur. Les deux hommes voient grand. Ils décident de rénover l’endroit à hauteur de 1,5 million.

Dans son nouvel écrin, le Floris offre un bar lounge pour siroter des cocktails maison, une pinte pour goûter aux spécialités suisses et un restaurant fusion gastronomique basé sur des plats à partager. La cuisine de Jean Edern Hurstel est inventive, fraîche, joliment présentée, telle cette féra du lac sauce au chasselas servie comme un voilier. Les plats sont élégants, à l’aune de ce ceviche de brochet, de ce saumon mariné au miso ou de cette émulsion de betterave façon houmous.

Le Floris by Jean-Edern Hurstel
Route d’Hermance 287, Anières (GE)

© Le Floris, by Jean-Edern Hurstel

L’aventure se poursuit à la Pinte des Mossettes

A Cerniat (FR), la Pinte des Mossettes n’a vu passer que des perles, de Judith Baumann, à Romain Paillereau. Normal, dès lors, qu’un chef talentueux poursuive l’aventure de cet endroit magique à tous points de vue, à commencer par le décor des Préalpes.

«J’ai eu un vrai coup de foudre, un flash pour ce restaurant. Je me voyais ici. C’était comme une évidence», explique Nicolas Darnauguilhem, bien connu pour avoir tenu le Neptune, à Genève.

Loin de la ville, il veut profiter de ce que la nature lui offre et assurer la continuité de la cuisine de la Pinte des Mossettes, qui a toujours fait la part belle aux herbes, aux fleurs et aux plantes sauvages du coin. «Ce lieu correspond à ce que j’aime dans la cuisine. Je suis en train de travailler des produits locaux, comme le fameux poulet pattes noires de la Gruyère. Je vais servir un tartare de crevettes bleues suisses et caviar de notre pays. En dessert, j’image un mariage fraises-rhubarbe, fleurs blanches de sureau et acacias avec crème double et meringue, mêlant ainsi tradition et cuisine contemporaine.»

C’est aussi ce qu’il fera en respectant le cadre, tout en bois, mais en posant sur les tables de la céramique contemporaine qu’il a lui-même créée sous l’œil attentif de l’artiste Philippe Barde.

La Pinte des Mossettes
Route des Echelettes 8, Cerniat (FR)

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E61: Ce que nos tocs et petits réflexes peuvent dire de nous

Dans vos écouteurs

E60: Vos questions sur l'alimentation des enfants

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné