Femina Logo

1. Pain rassis

Version sucrée: Une fois coupé en tranches, on prépare du pain perdu qui fera plaisir aux enfants pour le goûter. Histoire de varier les saveurs, on arrose de cannelle, de sirop d’érable, de miel ou de chocolat.

Version salée: Afin de réaliser de délicieux croûtons, pour la salade ou la soupe de poisson, par exemple, on fait revenir des petits cubes de pain rassis dans de l’huile d’olive aillée. On peut enfin garder la mie au congélateur – elle sera utile à une future farce – et moudre la croûte en chapelure maison (à conserver à l’abri de l’humidité).

2. Yaourt

Même périmé de quelques jours (voire de deux semaines environ), un yaourt reste comestible.

Version sucrée: Qu’il soit nature, à la vanille ou au citron, on s’en sert pour préparer un délicieux gâteau au yaourt. C’est facile, le pot nous sert de mesure pour les quantités (1 pot de yaourt, 2 œufs, 2 pots de sucre en poudre, ½ pot d’huile, 3 pots de farine, 1 c.c. de poudre à lever, et hop, 45 minutes au four à 180°).

3. Œufs

Avec les durs: Avec les restes du pique-nique, on fait des œufs mimosas. On coupe l’œuf en deux, on retire le jaune et on mélange ce dernier avec une mayo maison de son choix (au thon, aux herbes…). Puis on en regarnit les blancs.

Avec les blancs: Il vous reste des blancs d’œufs après avoir utilisé les jaunes pour une crème anglaise? Montez-les en neige avec du sucre et confectionnez des meringues. Pour que ce soit plus rigolo, ajoutez à l’appareil du colorant alimentaire.

4. Pommes de terre

Cuites pour la raclette: On peut les transformer en une salade consistante et fastoche. On les épluche et on les coupe en carrés aussi réguliers que possible. Puis on y ajoute une vinaigrette à la moutarde à l’ancienne et des demi-tomates cerises.

En purée: En ajoutant de l’œuf, du sel et de la farine, on façonne de jolis gnocchis

5. Riz

Version salée: On s’en sert comme base d’une salade composée, en ajoutant du maïs en grains, des dés de jambon, des morceaux d’ananas… Ou alors on façonne des boulettes de riz, garnies de petits légumes – voire de sauce – avant de les paner façon arancinis siciliens.

Version sucrée: On chauffe du riz cuit avec un peu de lait con centré sucré (ou de lait de coco), pour un dessert dans l’esprit «riz au lait». A accompagner de mangue fraîche, par exemple.

6. Fruits plus très jolis

On les épluche et on prépare une compote en les faisant cuire avec un peu de sucre et une gousse de vanille. On peut également réaliser un chutney en ajoutant du vinaigre, des épices…

7. Viande

Qu’il vous reste du bœuf, de l’agneau, du porc, du poulet – cru ou cuit – n’hésitez pas à les conserver au congélateur, même en petites quantités. Une fois hachée menu, cette viande sera une base idéale pour farcir des légumes d’été, par exemple. Autre option: avec un reste de pot-au-feu, pensez à improviser un hachis Parmentier ou une tourte.

8. Ratatouille

On bat des œufs, que l’on mélange aux légumes, et on cuit le tout dans une poêle. Résultat: une «fritata deliciosa!»

9. Fromage

A pâte dure: On le râpe afin de saupoudrer des flûtes, réalisées avec de la pâte feuilletée.

A pâte molle: Pour garnir des cordons-bleus maison, on mélan ge un fromage fondant et pas trop fort à du roquefort. On pane des filets de poulet avec de la chapelure, puis on les farcit de fromage.

10. Poulet

On garde la carcasse et les ailes. Dans une grande casserole, avec une garniture aromatique (1 poireau, 1 carotte, 1 oignon, 1 branche de céleri et 1 bouquet garni), on les couvre d’eau. On laisse cuire environ 2 h pour un vrai bouillon, à conserver au frigo ou au congélateur.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.