Femina Logo

uppercuts et pleine conscience

Vous êtes stressé-e? Voici pourquoi la boxe pourrait vous aider

Vous etes stressees comment boxe peut vous aider

«Parfois, parler ne suffit pas. Souvent, c’est lié à une colère qu’on ne parvient pas à libérer et qui doit sortir. On peut alors laisser le corps parler à notre place. On commence à taper, et le corps sait; il ne nous reste plus qu’à le suivre.» - Charline Grillon, championne de kick-boxing et psychologue FSP

© Getty Images

Taper pour ne plus penser, pour se renforcer, pour s’exprimer… Impressionnante au premier abord, cette activité sportive de plus en plus populaire présente un double bénéfice: entraîner le corps, tout en extériorisant les émotions débordantes, telles que la colère ou le stress: light contact, cardio boxing, kick-boxing… les offres de cours explosent en Suisse romande, si bien qu’il en existe désormais pour tous les niveaux et tous les besoins. Car il semble que chacun et chacune s’empare des gants pour une raison bien spécifique, ainsi qu’en témoigne Jenna, enseignante genevoise de 26 ans: «J’ai commencé la boxe au début de mes études, car j’avais besoin d’extérioriser plein de choses que je n’arrivais pas à exprimer au travers des mots. Il n’est pas très naturel pour moi de décrire mes émotions, mais la boxe me permet de les lâcher, de me défouler. Je rentrais dans la salle chargée de pensées, je me libérais de tout ce que j’avais accumulé, puis je ressortais vidée, apaisée, plus à même de réfléchir calmement aux choses.»

Sans doute s’agit-il d’une des raisons pouvant expliquer ce succès croissant: concentrer toute notre force physique dans une série d’exercices allège indéniablement notre état mental, si bien que la boxe peut devenir un véritable outil psychologique. Charline Grillon, championne suisse de kick-boxing en 2016 et psychologue, propose à Lausanne des séances de «boxe thérapie», lors desquelles elle allie ses deux domaines d’expertise. «Comme tout sport, la boxe favorise la sécrétion d’endorphines, lesquelles font du bien au corps et au moral, précise-t-elle. Il s’agit d’une activité très complète, faisant travailler l’ensemble des muscles tout en entraînant le cardio et la coordination. Mais surtout, elle nous permet de prendre conscience de notre force physique: on se rend compte qu’on parvient à taper fort, ce qui renforce notre confiance en notre corps et en notre capacité à affronter les choses.»

A l’instar de la pleine conscience, la boxe permet également de réinstaurer le lien entre notre corps et notre esprit: «La concentration qu’elle exige nous oblige à nous ancrer davantage dans le présent, à entrer à l’intérieur de nous, ce qui est tellement important aujourd’hui.»

© Logan Weaver / Unsplash

De meilleurs réflexes

Autre point important: l’aspect relatif à la self-défense, qui attire de nombreuses femmes, désireuses de se sentir plus en sécurité lorsqu’elles sortent, notamment le soir: «Ces cours permettent de se sentir plus en contrôle, avec potentiellement plus d’outils pour réagir si on rencontre un problème», estime Jenna. À ce propos, Charline Grillon acquiesce: «S’il n’est pas toujours possible de réagir en cas d’agression, dans la vraie vie, le fait de s’être pris des coups lors de l’entraînement pourra effectivement atténuer le choc et la surprise, si cela nous arrive. On aura aussi de meilleurs réflexes.

Libérer la colère

Mais la boxe peut également ouvrir nos boîtes de Pandore, enfouies tout au fond de nous: «La plupart des gens que je reçois ont réalisé que suivre une thérapie en étant assis ne leur convenait pas, qu’ils avaient besoin de bouger, note Charline Grillon.

Parfois, parler ne suffit pas. Souvent, c’est lié à une colère qu’on ne parvient pas à libérer et qui doit sortir. On peut alors laisser le corps parler à notre place. On commence à taper, et le corps sait; il ne nous reste plus qu’à le suivre.»

Ainsi, dans les cas les plus graves, la boxe peut aider notre mental à se remettre d’un traumatisme difficile à exprimer: «Quelque temps après avoir commencé ce sport, j’ai vécu une agression, partage Carine, 30 ans. Sur le moment, je ne savais pas comment réagir, ce n’était pas un contexte dans lequel j’aurais été capable de repenser aux techniques apprises. Par contre, par la suite, c’est grâce à la boxe que j’ai pu décharger toute ma colère. Plutôt que de me sentir victime de cette injustice, je l’ai transformée en fureur, que je parvenais à extraire de moi en boxant. Dans ces moments, je me sentais en contrôle, cela m’a énormément aidée.» Qu’on se tourne vers une pratique intense ou light, plus douce pour le corps, la boxe peut devenir un véritable exutoire. Une libération.

© Getty Images

Dois-je me lancer?

Pas de panique, si l’idée de mener des combats de boxe vous effraie un peu: certains cours, notamment de shadow boxing (boxe dans le vide), se limitent aux exercices, par exemple au moyen de sacs de frappe: «Depuis la popularisation de la boxe, tous styles confondus, dans les clubs de fitness ou même certains studios de yoga, l’accès à ce sport est plus facile, avec moins d’accrocs, explique Simon Taberner (alias Simon Fit Ge), coach de boxe à Genève. Cette pratique, associée à la confrontation avec l’autre, est maintenant ouverte à toutes et tous, et de plus en plus axée sur la confrontation à soi-même.» Sans oublier les nombreux bénéfices physiques: «Une pratique régulière augmente les capacités cardiovasculaires, le tonus et la coordination musculaire.»

Il convient évidemment de prendre notre pratique au sérieux, afin d’éviter les blessures. Simon Taberner souligne ainsi l’importance d’échauffer les muscles et les articulations, en se focalisant sur tout le corps. «Une technique propre et progressive est importante, ajoute-t-il. Le coach doit savoir être pédagogue et patient, en restant attentif au moindre défaut.» En y allant progressivement et en choisissant un style adapté, on y court!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E68: Comment ajouter plus de fibres à notre alimentation

Dans vos écouteurs

E67: Pourquoi sommes-nous si souvent fatigué-e-s?

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné