SUPPLÉMENT > vision

    Corps étranger dans l'oeil: les bons réflexes

    Poussière, cil, insecte ou grain de sable portés par le vent, autant d'éléments indésirables qui peuvent soudainement venir se loger dans notre oeil, provoquant au passage une gêne et une douleur intense. La cornée étant particulièrement fragile, il convient d'éliminer ces corps étrangers avec la plus grande délicatesse...

    Publié le 
    1 Juin 2017
    par 
    Fleur Brosseau/All The Content

    Les yeux sont irrigués en permanence grâce aux canaux lacrymaux. À chaque clignement de paupière, l’œil est ainsi débarrassé de toutes les impuretés. Mais dans certains cas, cela ne suffit pas et soudain, une gêne très vive s'installe. Premier réflexe: ne surtout pas se frotter les yeux pour ne pas aggraver la situation. Commencez par vous laver les mains et enlevez vos lentilles de contact si vous en portez.

     

    Pour déloger l'intrus, clignez des yeux plusieurs fois pour aider votre œil à faire le ménage tout seul. Autre méthode: attrapez la paupière supérieure, puis ramenez-la sur la paupière inférieure, de manière à ce que les cils balaient la surface interne. Enfin, pour faciliter l'expulsion, vous pouvez aussi faire couler doucement de l'eau tiède ou du sérum physiologique sur l’œil.

     

    Si vous ne réussissez pas à ôter le corps étranger rapidement, n'insistez pas et consultez rapidement votre ophtalmologiste. De même, si vous êtes parvenu à vos fins mais que la douleur persiste ou que votre vision est devenue trouble, consultez un spécialiste sans attendre! S'il s'agit d'un réel traumatisme (projection d'éclat de verre ou de bois, blessure, etc.), il faut bien entendu vous rendre de toute urgence chez un ophtalmologiste.

     

    En cas de projection de produit chimique (ammoniaque, eau de Javel ou tout autre produit ménager par exemple), rincez immédiatement l’œil atteint à grande eau: maintenez votre paupière ouverte à l'aide de deux doigts, puis arrosez d'eau tiède pendant plusieurs minutes. Ceci fait, rendez-vous de suite dans un centre spécialisé en ophtalmologie et indiquez au médecin la nature du produit incriminé.