sexo

    MST: sortir de la spirale de la culpabilité

    Contracter une maladie sexuellement transmissible est une mauvaise surprise.

    Publié le 
    24 Février 2015
     par 
    Juliette Buffat

    Question

    Après une relation extraconjugale, j’ai eu deux condylomes dus à un Papillomavirus. On me les a enlevés au laser, mais mon quotidien est bouleversé par une peur panique de transmettre ce virus à mes enfants. Je passe mon temps à tout désinfecter. Si nous avons repris nos rapports avec mon mari, je n’arrive plus à me toucher et ma libido reste très diminuée. [Monique, 42 ans]

    Réponse

    Cette infidélité conjugale vous a traumatisée. Vous vous sentez sale et essayez désespérément d'effacer toute trace de votre coupable incartade. Vous avez malheureusement ramené chez vous une maladie sexuellement transmissible très courante, et cela vous angoisse terriblement. Comme vos trois enfants sont de jeunes adolescents qui n’ont pas encore eu de partenaire sexuel, vous pouvez les faire vacciner contre le papillomavirus. Et je vous recommande d’immuniser non seulement vos filles, mais aussi vos garçons. Sachez toutefois qu’ils ne risquent rien à votre contact: cette infection se transmet uniquement sexuellement.

    Votre famille aura remarqué votre nouveau manège de désinfection domestique, mais ce n’est pas une raison pour avouer ce que vous avez fait. Il est préférable de garder votre vie intime secrète. Dans un tel cas, un non-dit vaut beaucoup mieux que des aveux qui traumatiseront et perturberont tout votre entourage. Et si vous imaginez, en faisant votre mea culpa, pouvoir soulager votre conscience et vous débarrasser de votre culpabilité, vous vous trompez!

    Votre anxiété vous a fait développer un sévère TOC, ou trouble obsessionnel compulsif. En avez-vous déjà eu par le passé? Etes-vous une maniaque du ménage et de la propreté? Les médecins que vous avez consultés banalisent votre problème en vous disant que «ce n’est rien» et que «beaucoup de femmes ont ça». Mais vu l’ampleur des répercussions sur votre vie quotidienne, je vous encouragerais à consulter un psy pour vous confier et vous libérer de ce lourd secret. Cela devrait vous aider à prendre du recul et à vous ressaisir moralement. Surtout que votre problème interfère aussi avec votre vie sexuelle en vous privant du plaisir solitaire et en diminuant fortement votre libido.

    En expliquant votre situation à un tiers extérieur neutre, vous pourrez comprendre ce qui vous a poussée à commettre cette infidélité, y voir plus clair, afin de commencer à déculpabiliser.

     

    A lire également
    Une éducation rigoriste peut grandement influer sur la sexualité. Dialogue et introspection constituent la clé vers un mieux-vivre
    O
    Sans être LA solution, cette thérapie alternative connaît de beaux succès.
    O
    Il prend moins d’initiatives et votre sexualité s’étiole ? Il est temps de mener l’enquête.
    O
    fille qui lève les bras à un concert
    News loisirs
    Cette tradition rythme les 21 juin de chaque année. On ne manque pas les diverses manifestations organisées dans toute la Romandie!
    O
    Couple en voyage avec sac à dos
    Voyage
    Tout plaquer pour s’envoler vers l’inconnu, Fabienne et Benoît Luisier l’ont fait. Ils nous confient leurs astuces pour réussir un grand voyage.
    O
    En Suisse
    Avis aux amateurs de randonnées et de panoramas préservés: voici les cadres parfaits pour demander la main de l’être aimé dans les montagnes suisses.
    O