sexo

    «Je n’ai plus fait l’amour depuis un an»

    La blogueuse Bruna Nessif a pris cette décision radicale suite à une déception amoureuse. Privée de relations sexuelles, elle raconte avec humour et sans tricher son expérience sur son blog, «The Problem with Dating».

    Publié le 
    4 Août 2017
     par 
    Muriel Chavaillaz

    Fin 2015, Bruna Nessif craque complètement sur la photo d’un mec postée sur Instagram. Elle lui écrit et… l’attirance est mutuelle. Mais Amid lui fait rapidement comprendre qu’il ne cherche rien de plus qu’une sex friend, alors que la jeune femme rêve d'une «vraie relation»: «J’ai continué à me dire que ça ne m’embêtait pas de coucher avec un mec qui ne voulait pas sortir avec moi», explique-t-elle.

    Juste sex friend? Non merci!

    Très vite, elle comprend pourtant que la situation la rend malheureuse comme la pluie. Elle prend ses distances avec Amid et en profite pour se recentrer sur ses propres besoins:

    J’avais l’impression que faire l’amour était devenu un passage obligé pour être appréciée et surtout aimée par un homme. Je me disais que si je ne cédais pas, pouf, il disparaîtrait et je ne n’aurais qu’à pleurer sur mon sort.

    Son manque de confiance en elle a deux origines: son premier compagnon qui l’a trompée car «je ne m’épilais pas assez le maillot» et «notre génération qui voit le sexe comme une fin en soi et non comme un privilège». Elle décide alors de ne pas lâcher tant qu’elle n’aurait pas rencontré un homme «qui me ferait me sentir aimée et respectée».

    Girl power

    Mais mais mais… rencontrer cet homme allait prendre plus de temps qu’elle ne le pensait! Au début, grisée par le défi, Bruna est euphorique, se sent forte, fière de sa décision. Après 6 mois de «jeûne» pourtant, le doute s’installe:

    Le petit démon de la luxure en moi me chuchotait des choses du genre ‘Est-ce que ça compte vraiment? Allez, fais-toi plaisir !’

    Les invitations à coucher se multiplient, ses copines, toutes en couple, la poussent à craquer pour avoir de nouvelles histoires rocambolesques à se mettre sous la dent… Mais la jeune femme tient bon et ne lâche pas. Et son corps lui donne un coup de pouce. Si, au début, le manque de sexe se fait ressentir, «mes hormones ont peu à peu lâché l’affaire, mes envies étaient beaucoup moins présentes».

    Un bilan mitigé

    Elle a bien eu des premiers rendez-vous, mais aucun «vrai crush» qui vaille le coup de se remettre en selle. Et après un an sans avoir eu de relations sexuelles, rien ne se profile à l’horizon. Son avis sur l’expérience? Mitigé:

    Il y a une partie de moi qui est triste de réaliser qu’en 12 mois, pas un seul garçon sur lequel je craquais n’a voulu se donner les moyens de passer au-delà de cette barrière […] Avoir une ceinture de chasteté virtuelle ne m’a pas donné les clés pour trouver l’homme de ma vie.

    Mais Bruna ne regrette rien: elle avait besoin de ce temps donné pour se réconcilier avec elle-même, pour revoir ses priorités. «J’ai décidé de le faire avant tout pour commencer à m’aimer. Et je suis fière d’avoir tenu le coup. Je voulais arrêter de me mettre dans le genre de scénarios qui me font me sentir «jetable»… et j’y suis parvenue.»


    A lire aussi:
    Je n'arrive pas à avoir d'orgasme avec mon mec: que faire?
    Ensemble depuis 6 mois, il n'a plus envie de moi
    Où partir cet été pour être sûre de choper?

    A lire également
    Se voir refuser ce dont on a envie peut, bien dosé, augmenter la tension érotique et doper la sexualité.
    O
    Aborder avec son gynéco sa vie sexuelle et les problèmes qu’on peut y rencontrer n’est pas si facile.
    O
    jack rebecca this is us sexe bonheur sourire
    Les trucs et astuces de Camelia Sutra pour maîtriser cette «nouvelle» pratique sexuelle.
    O
    Voyage
    Palmarès des dix villes en Europe qui auront le plus la cote en 2018.
    O
    News loisirs
    Tous les «Potterheads» vont avoir envie de se ruer sur cette nouvelle adresse fantasmagorique!
    O
    En Suisse
    L’arrivée de l’or blanc est une excellente raison de se remettre au sport! On ressort ces belles raquettes, pour suivre les traces du trappeur.
    O
    × Je m'abonne abonnements