sexo

    Le fantasme, un tue-l’amour?

    Partager nos désirs les plus intimes avec notre partenaire n’a pas toujours l’effet attendu. Si dialoguer compte, l’érotisme se nourrit aussi de mystère.

    Publié le 
    29 Novembre 2016
     par 
    Nicolas Leuba

    La question

    «Ma partenaire a souhaité que nous nous parlions de nos fantasmes sexuels. Depuis que je connais le sien, mon désir pour elle n’est plus le même. Nous sommes pourtant ouvertes sexuellement et tout a toujours bien fonctionné entre nous.» [Claire, 24 ans]

    La réponse

    Le partage des fantasmes au sein du couple est une question épineuse. Dans le cadre de cet article, j’entends par fantasme tout ce qui suscite une excitation ainsi qu’un désir sexuel. Le concept ne renvoie donc pas seulement à des envies spéciales ou déviantes. Deux amants qui s’embrassent, par exemple, peuvent se révéler une image émoustillante et tentante.

    La communication est habituellement un facteur régulateur. Dans certains cas, trop en dire constitue un risque, surtout si le couple parle beaucoup de ce qui fâche ou de ce qui fait peur. En matière de sexe, le dialogue crée un espace de sécurité soutenant la sexualité. Cependant, cette dernière est à la fois relationnelle et individuelle.

    Chaque personne construit plus ou moins consciemment un jardin intime dans lequel l’érotisme a sa place. Lorsque cet espace est ouvert afin d’être partagé avec un ou une partenaire, cela peut constituer un terrain de jeu érotique plus grand, plus excitant. Mais si ce que l’on découvre dans le jardin de l’autre ne correspond pas à ce que l’on imaginait de lui, ou à ce qui est érotique à nos yeux – comme vous l’évoquez – une dissonance peut émerger, mettant à mal le désir. Par exemple, si vous fantasmez qu’elle se montre active et entreprenante, et qu’elle vous confie rêver être, elle aussi, dans une position passive, vous pourriez ne plus la voir comme une amante dominante. Elle risque alors de perdre son attrait sexuel.

    Mais rassurez-vous, les fantasmes sont multiples. Les vôtres et les siens. Il est donc possible de jouer avec cette variété pour retrouver d’autres façons de glisser dans les positions que vous aimiez et qui suscitaient de l’excitation. Prenez le temps d’imaginer des scènes érotiques différentes avec votre partenaire. Observez celles qui allument votre flamme. Souvenez-vous de parler de ce qui vous bloque, afin de dépasser les obstacles, et surtout de garder pour vous cette part d’intime qui favorise le mystère et le lien érotiques.

    Notre expert

    Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch


    A lire aussi:
    «Fifty Shades of Grey»: les 20 citations du tome 4
    Baby-sitter: un fantasme tabou pour les hommes?
    70% des femmes fantasment sur les bricoleurs

     

    A lire également
    Camélia Sutra répond à Mylène, qui s'inquiète de ne pas parvenir à atteindre le septième ciel durant ses rapports.
    O
    tokyo rio casa de papel netflix sexe passion amour
    Après le point G, Camelia Sutra vous propose de partir à la découverte d’une zone érogène inexploitée…
    O
    sex and the city samantha jones
    Sodomie au féminin, le «pegging» est une pratique sexuelle à tester pour pimenter sa vie de couple.
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O
    plaque chocolat noir
    En Suisse
    Dégustations, ateliers, festivals... De quoi satisfaire tous les gourmands!
    O
    Voyage
    Cet hiver, la classe Business 1ère des TGV Lyria propose des plats du chef Michel Roth. L’occasion de découvrir d'inédits bistros parisiens.
    O