sexo

    76% des hommes plébiscitent un pubis féminin intégralement épilé

    Autrefois marginales, certaines préférence en matière de poil deviennent majoritaires, révèle la récente enquête d’un site de rencontre. Un sexe féminin totalement glabre s’est ainsi imposé comme la norme du point de vue des hommes.

     

    Publié le 
    5 Août 2015
     par 
    Nicolas Poinsot

    On le sait, ces dernières années, la vie n’est pas une longue moquette tranquille pour le poil. Mais une enquête venant d’être réalisée par le site de rencontre Mecacroquer.com nous permet de découvrir des chiffres plus que surprenants.

    On y apprend ainsi que du côté du corps des filles, le duvet et autres pilosités voient leur popularité au plus bas. Pour 76 % des hommes, l’épilation intégrale du pubis féminin s’avère être le must, ce qui laisse un peu moins d’un quart de ces messieurs encore adeptes de la toison chez madame… De quoi soupçonner l’esthétique du porno moderne d’avoir impacté durablement les esprits.

    Etrangement, cette tyrannie du glabre n’est pas aussi marquée lorsqu’il s’agit des jambes, puisque 37% des sondés de sexe masculin jugent «acceptable» une femme dont les gambettes n’ont pas été épilées.

    La moustache revient

    Si les avis sont plutôt tranchés concernant l’esthétique du poil au féminin, il n’en est pas de même à propos du système pileux côté mec. Les goûts des filles se révèlent en effet assez partagés: pour le torse de leur partenaire, c’est un peu 50-50, les adeptes des pectoraux proprement tondus ayant une petite longueur d’avance (59%). Idem pour la moustache ou la barbe, qui trouvent des fans et des détracteurs à proportions quasi identiques.

    Du poil sur l’homme, ok, à condition toutefois de domestiquer un peu la nature. 87% des femmes trouvent viril un torse poilu à condition que celui-ci soit un minimum entretenu. Et pour ce qui est de la moquette dans le dos, c’est juste no way pour presque trois quarts des dames interrogées.

    Bref, si certains goûts évoluent de manière spectaculaire, d’autres dégoûts, eux, demeurent inchangés…

     

    A lire également
    Les hipsters du monde entier l’arborent fièrement, Conchita Wurst en est devenue le porte-étendard, et il paraîtrait...
    O
    Vous détestez la cire et en avez marre du rasoir? L'arrivée de l'été va de pair avec les jupes courtes et les shorts...
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O