santé

    «Sleeping Beauty Diet», le régime de tous les dangers

    Plébiscitée par de jeunes filles souffrant d’anorexie, la pratique désastreuse sévit sur le web. Son surnom? «La cure de la Belle au bois dormant», ou comment prendre des somnifères pour éviter de manger. Mais cela n’a rien d’un conte de fées…

    Publié le 
    20 Juin 2017
     par 
    Muriel Chavaillaz

    Dormir pour ne pas manger, tel est le concept de la «Sleeping Beauty Diet». Extrêmement dangereuse pour la santé, cette méthode pour maigrir rapidement fait des émules sur le web. L’idée est de prendre des sédatifs et des somnifères afin de dormir le plus possible (les plus extrêmes vont jusqu’à 20 heures par nuit).

    Risques d'addiction élevés

    La cure de la Belle au bois dormant a vu le jour sur des sites pro-anorexie où les femmes partagent leurs conseils pour se nourrir le moins possible. Comme le signale «Elle», cette pratique comporte de multiples risques: accoutumance, addiction et overdose en sont les conséquences directes. Car le corps s’habituant au dosage, il faudra continuellement augmenter ce dernier afin de pouvoir trouver le sommeil. Tracey Wade, professeure de psychologie à l’université australienne de Flinders, a expliqué la dangerosité de ce régime à «The Independant»:

    Si vous dormez 20h par jour, vous n’avez plus d’interaction sociale, vous vous isolez et, naturellement, cela a un impact sur votre humeur. Cela peut aller jusqu’à causer une dépression.

    L’experte met également le doigt sur les difficultés qui attendent ces jeunes femmes à leur réveil: «comment vont-elles gérer les heures éveillées où elles auront très faim et seront extrêmement désorientées avec une augmentation du taux de dénutrition?»

    Une lubie apparue dans les années soixante

    Cette cure n’est pas récente, puisqu’Elvis Presley aurait confié l’avoir testée pour pouvoir enfiler ses costumes de scène. L’écrivain Jacqueline Susann décrivait aussi de jeunes actrices hollywoodiennes s’adonnant à ce régime dans son roman «Valley of the Dolls» paru en 1966.

    Arrêter de manger est extrêmement néfaste. Mais coupler cela avec la prise de médicaments, c’est mettre en danger sa vie. Ces pilules ne sont pas à prendre à la légère, elles peuvent avoir de graves répercussions sur la santé à long terme. Apparaissant comme un régime facile qui ne nécessite pas de grands efforts, la «Sleeping Beauty Diet» est pourtant tout sauf anodine…


    A lire aussi:
    #BoycottTheBefore, le hashtag «body positive» qui bannit les photos avant/après
    Lily-Rose Depp raconte son combat contre l'anorexie
    Vaud: un foyer idyllique pour encadrer les boulimiques et anorexiques

    A lire également
    fille méditation noire cheveux crépus sommeil yeux fermés sourire
    Patrice Reymond, hypnothérapeute, dévoile les bienfaits d’une pratique qui permet de mieux gérer la douleur, l’incertitude et la peur.
    O
    Parce que la lombalgie n'est pas une fatalité, Aline Perraudin en a fait un livre pour encourager ceux qui souffrent, comme elle, à se bouger.
    O
    femme seule dos devant mer océan nostalgie coucher soleil tristesse
    En Suisse, les psychothérapies ne sont pas remboursées par l'assurance de base. La FSP se bat pour changer cela.
    O