iStockphoto.com
© DR
société>santé

Sexe: femme froide ou homme chaud?

Je suis un homme de 33 ans, marié depuis 3 ans.

Publié le 
6 Septembre 2012
 par 
Juliette Buffat

Je suis un homme de 33 ans, marié depuis 3 ans. Ma femme est froide: je lui fais des attouchements pendant 1 à 2 heures et à un certain moment, elle s’échauffe et hurle. Ma question est: fait-elle semblant ou non et si oui comment le savoir en tant qu’homme? Avant mon mariage, j’arrivais à faire plus de 5 fois l’amour en une nuit mais maintenant pas plus d’une fois, est-ce normal? Est-ce psychique ou biologique? Merci pour votre éclaircissement et vos conseils.
Karim

 

Votre question soulève l’éternel dilemme entre quantité et qualité. Pour un homme, faire l’amour plusieurs fois par jour ou par nuit est une preuve de virilité. Mais si l’homme est fier de cette performance, la femme n’apprécie pas forcément cela de la même manière… A moins d’être multi-orgasmique ou d’avoir besoin de 5 fois pour s’échauffer et parvenir à l’orgasme? La plupart des femmes ressentent plutôt de l’irritation et des brûlures quand la fréquence des rapports est très rapprochée et sont donc ravies quand ils s’espacent…

Il est difficile d’établir une norme en matière de fréquence des relations sexuelles tant nous sommes variables d’un individu à l’autre. La majorité des enquêtes statistiques montre que la fréquence moyenne se situe autour de 2 fois par semaine. Mais, comme vous l’avez expérimenté, la fréquence est beaucoup plus importante tout au début d’une relation amoureuse et ce n’est pas le mariage qui l’augmente, bien au contraire. D’ailleurs un vieux dicton chinois dit qu’on fait plus souvent l’amour pendant la première année que pendant toutes les suivantes cumulées…! Biologiquement, cela s’explique par les sécrétions hormonales très importantes au début d’une rencontre amoureuse qui malheureusement diminuent et s’estompent avec le temps. Et psychiquement, la nouveauté, la curiosité et la découverte sont plus stimulantes que l’habitude et la routine. Ce que vous vivez et décrivez est donc tout à fait «normal».

Quant à la question de savoir si votre femme est froide parce qu’elle met beaucoup plus de temps que vous pour s’échauffer sexuellement, c’est une question de point de vue. Depuis les études de Masters et Johnson, les pionniers américains de la sexologie, nous savons que les hommes s’excitent beaucoup plus rapidement que les femmes et qu’ils parviennent aussi plus facilement à l’orgasme. Ensuite le temps d’échauffement varie d’une personne à l’autre et en fonction de la situation. Une jolie chambre d’hôtel, un sympathique repas en amoureux, des attentions amoureuses, un moment d’intimité, de complicité et de partage sont des préliminaires plus stimulants pour une femme que le lit conjugal à l’heure du coucher ou la routine trop prévisible du dimanche matin… C’est peut-être la fatigue qui fait que vous devez caresser votre femme pendant 1 heure ou 2 avant qu’elle ne parvienne à la jouissance? Car selon votre description, si vous la sentez s’échauffer au bout d’un moment et qu’elle hurle, c’est certainement de plaisir.

Vous vous demandez cependant si elle simule l’orgasme et comment vous pouvez le savoir en tant qu’homme? Le plus simple est de lui poser la question à elle directement. Si elle refuse de vous répondre parce que cela la gêne, vous pouvez lui expliquer que c’est important pour vous de savoir si elle parvient à la jouissance et si elle est satisfaite de votre vie intime. Une femme apprécie toujours un homme qui ne se contente pas de prendre son plaisir égoïstement sans se soucier du sien. Certaines femmes ne savent pas identifier leur jouissance elles-mêmes et vous pouvez l’aider à la reconnaître en en parlant avec elle. L’orgasme féminin est caractérisé par une succession de contractions réflexes internes qui partent du vagin, diffusent à l’utérus et aux trompes et donnent souvent la sensation d’irradier dans le ventre ou dans tout le corps jusqu’à exploser dans la tête. Un homme peut sentir ces contractions s’il a un doigt ou son pénis dans le vagin de sa partenaire.

 

A lire également
Selon une étude britannique, les boissons sucrées, qu’elles soient «light» ou non, seraient responsables de l’apparition de la maladie.
O
hamburger frites et boisson
Selon une étude, les menus des restaurants traditionnels sont aussi déséquilibrés que ceux des fast-food.
O
Les Suissesses ont 12% de risques en plus de mourir d’un mélanome.
O
eBalance la première méthode suisse pour maigrir en ligne
eBalance
La méthode en ligne efficace, durable et sans interdit!
Myrtilles étalées sur table
Vision
Pour conserver une bonne vue, certains produits comme le brocoli, les poissons gras et les myrtilles...