santé

    Selon une étude, faire la grasse matinée le week-end augmenterait l'espérance de vie

    Alors ça, il ne va pas falloir nous le répéter deux fois! Puisqu'on ne cesse de nous mettre en garde contre les conséquences du manque de sommeil, cette recherche suédoise publiée dans le «Journal of Sleep Research» devrait rassurer les couche-tard... et enchanter les fans du bouton «snooze»!

    Publié le 
    30 Mai 2018
     par 
    Ellen De Meester

    Vous avez tendance à passer une éternité devant Netflix, alors que le soleil dort déjà, ou a retarder incessament l'heure de l'extinction des feux (ben oui, être adulte, c'est se coucher quand on veut)? Mauvaise idée... Désolée, «13 Reasons Why», il va falloir que nous passions moins de temps ensemble: car une étude suédoise vient de démontrer que les personnes dormant cinq heures ou moins, chaque nuit, voient leur taux de mortalité augmenter de 65%. 

    Pour obtenir ces résultats, les chercheurs du «Stress Research Institute» de l'université de Stockholm ont analysé le mode de vie de plus de 38 000 Suédois, sur une période de treize ans (en prenant en compte le tabagisme et la consommation d'alcool, évidemment). Voilà qui est plutôt inquiétant pour les couche-tard, ou les lève-tôt.

    88% des 15-24 ans manquent de sommeil 

    Toutefois, l'équipe de scientifiques a également relevé une solution (fort agréable), pour contrer les conséquences désastreuses du manque de sommeil: leurs travaux révèlent notamment que le fait de s'octroyer une grasse matinée, le week-end, permettrait d'effacer les dégâts et la fatigue accumulés durant la semaine. En effet, les personnes dont les heures de sommeil sont insuffusantes, mais qui «rattrapent» ce repos durant leurs jours de congé, présentent un taux de mortalité plus ou moins équivalent aux bons élèves qui dorment environ sept heures par nuit, de façon constante et régulière. 

     

     

    Un peu contradictoire?

    Cette étude constitue une bienheureuse nouvelle pour celles et ceux d'entre nous qui se réveillent à 11 heures, le dimanche matin, avec un léger sentiment de culpabilité: d'autres études, réalisées au cours de ces dernières années, stipulent au contraire que les grasses matinées dérègle notre horloge biologique, ce qui favorise l'apparition de certaines maladies.

    En juin 2017, une équipe de l'université d'Arizona annonçait que ces irrégularités du sommeil (surnommées le «jetlag social») pouvaient constituer un bouleversement physique comparable à un changement de fuseau horaire, et mettaient en péril, entre autres, notre santé cardiovasculaire. 

    Le bar à sieste, la nouvelle arme des citadins contre le manque de sommeil et le burn-out 

    Bon, voilà qui nous fait une belle jambe! Prenons donc toutes ces études avec une pincée de sel, et retenons surtout le conseil de base, préconisé par les experts: veiller à une régularité raisonnable, et dormir environ 7 heures par nuit. Selon des études publiées par l'Office fédéral de la statistique, basées sur des données relevées en 2012, un quart de la population suisse souffre de troubles du sommeil (difficultés d'endormissement, insomnies, réveils trop tôt ou au milieu de la nuit). Commencer par écouter son corps, en évitant de résister au sommeil si l'on est fatigué, serait déjà un bon début - et surtout, on ne va pas se forcer à rester au lit jusqu'à midi, le week-end, pour «rattraper» le binge-watching de la semaine. (On sait jamais...). 

    Trouver le sommeil: mode d'emploi

    A lire également
    En vacances ou en promenade, ces produits naturels peuvent soulager les petits bobos du quotidien.
    O
    Une étude britannique suggère que l'acupuncture pourrait faire office de traitement potentiel pour les personnes souffrant d'anxiété dentaire.
    O
    Santé
    La sophrologue Clémence Peix Lavallée nous donne des pistes pour bien dormir.
    O
    Minceur & Forme
    On chérit son sommeil et on adopte quelques habitudes avant l’heure du coucher.
    O
    News loisirs
    Dans plusieurs grandes villes, on voit ouvrir depuis peu des bars de repos.
    O
    Santé
    Une enquête Opinionway menée à l'occasion de la 18e Journée du Sommeil du 16 mars 2018.
    O
    Santé
    Pour la journée du sommeil, on révise nos petites astuces pour attirer le marchand de sable.
    O
    Santé
    Pour trouver les bras de Morphée lors des nuits tropicales.
    O
    Voyage
    Parcourons une partie du continent pour y passer une nuit hors du commun.
    O
    Santé
    Pour traverser les turbulences liées aux changements de rythme divers, voici quelques conseils pour bien dormir.
    O
    Couple en voyage avec sac à dos
    Voyage
    Tout plaquer pour s’envoler vers l’inconnu, Fabienne et Benoît Luisier l’ont fait. Ils nous confient leurs astuces pour réussir un grand voyage.
    O
    fille qui lève les bras à un concert
    News loisirs
    Cette tradition rythme les 21 juin de chaque année. On ne manque pas les diverses manifestations organisées dans toute la Romandie!
    O
    terrasse des arches
    News loisirs
    Dès que l’été approche, ces bars provisoires éclosent un peu partout et invite les passants à se délasser en extérieur.
    O