santé

    Rapport sexuel: plus de quatre étudiants sur dix se protègent systématiquement

    Près de la moitié des étudiants français ayant des rapports sexuels (41%) déclare utiliser systématiquement un préservatif, d'après une étude réalisée par Harris Interactive pour la SMEREP, rendue publique ce jeudi 27 mars..

    Publié le 
    28 Mars 2014
     par 
    Relaxnews

    Ce sondage révèle cependant que les jeunes femmes s'avèrent légèrement plus inconscientes que leurs homologues masculins. Si 30% de l'ensemble des étudiants ayant des rapports sexuels avouent ne jamais mettre de préservatif, ce nombre atteint 39% chez les étudiantes.

    Trois raisons sont évoquées pour expliquer le non-port du préservatif chez ces jeunes: les deux partenaires ont réalisé un test de dépistage (60%), l'un des deux utilise un autre moyen de contraception (près de la moitié) ou alors les deux protagonistes estiment que la magie est moins au rendez-vous (20%).

    Ultime constat: un tiers des personnes interrogées déclare réaliser systématiquement un dépistage en cas de nouveau partenaire.

    Ce sondage a été réalisé par Harris Interactive, entre le 4 et le 8 mars 2013, auprès de 500 étudiants de l'hexagone et 700 d'Ile-de-France.

     

    A lire également
    Cette découverte explique leur longévité supérieure à la nôtre.
    O
    Des études scientifiques montrent qu'il est possible d'obtenir la rémission avec un changement de vie.
    O