santé

    Médecine chinoise: renforcez votre organisme

    Selon la médecine traditionnelle chinoise, le jour du 20 octobre inaugure la cinquième saison, qui court jusqu’au 7 novembre.

    Publié le 
    13 Octobre 2014
     par 
    Anne Laure Gannac

    Connaître les éléments

    D’où vient la notion de cinquième saison? Pour le comprendre, un détour par les fondements de la médecine traditionnelle chinoise s’impose. Il y a quelque quatre mille ans, des sages ont ainsi tiré de leur observation de la nature et de l’être humain le principe du yin et du yang. Dans les grandes lignes? Tout élément, tout phénomène, possède son entité complémentaire et opposé. D’autres théories sont peu à peu venues s’ajouter, dont celle des cinq mouvements: chacun est représenté par l’un des éléments bois-feu-terre-métal-eau, auquel sont associés une saison et un couple organe-entrailles. Il est à noter que cette conception peut s’appliquer à tous les domaines de l’univers, depuis la cosmologie jusqu’à la santé, en passant par l’agriculture ou la politique.

    Se préparer pour l’hiver

    Dans un souci de cohérence avec ce système , une cinquième saison a donc été créée, en plus des quatre que nous connaissons (même si, dans la tradition chinoise, celles-ci ne se calent pas sur les solstices et les équinoxes comme dans notre calendrier). Elle correspond à l’addition des quatre périodes d’intersaison de dix-huit jours chacune, qui commencent neuf jours avant la fin d’une saison et se terminent neuf jours après le début de la suivante. Conformément au calendrier chinois, la prochaine intersaison se situera alors du 20 octobre au 7 novembre et servira de transition entre l’automne et l’hiver. Une phase que la médecine de l’Empire du Milieu considère idéale pour un rééquilibrage profond de l’organisme. Histoire de repartir au top vers les saisons froides.

    Se recentrer

    Le but de la médecine chinoise est d’aider à se mettre en harmonie avec l’énergie de chaque saison. Or, la cinquième est associée à la terre, un élément «lourd», dont les propriétés invitent à l’enracinement. Et au recentrage. En effet, si les autres saisons nous renvoient à un point cardinal (l’été au sud, l’hiver au nord…), celle-ci se rapproche de l’idée d’un «centre». En d’autres mots, pour suivre l’énergie de cette période et en tirer profit au mieux, il est préconisé de privilégier le repos et toutes les activités lentes, «terriennes», qui encrent dans le sol et favorisent ainsi un retour sur soi: la marche, le jardinage, les massages…

    Détecter une rate en sous-régime

    Le couple organe-entrailles qui est associé à la cinquième saison est celui de la rate et du pancréas (au «centre» du corps). Cela signifie que ces organes sont les plus susceptibles d’être fragilisés durant cette période, mais aussi que celle-ci est le meilleur moment pour les revitaliser. Les fonctions de la rate et du pancréas consistent, dans une vision simplifiée, à transporter, transformer et assimiler des aliments permettant de nourrir le corps. Un faible fonctionnement de la rate se reconnaît à une mauvaise circulation des «liquides». Les symptômes? Un transit accéléré, des ballonnements, un manque d’énergie et de tonus musculaire. Mais peuvent aussi se manifester une tendance anémique et des jambes lourdes, voire une apparition facile d’œdèmes ou des pertes de sang abondantes. Sur le visage, la rate correspond à la bouche: un travail insuffisant de cet organe se manifeste par un faciès pâle, des lèvres claires, sèches et fines, et un manque d’appétit.

    Manger doux boire chaud

    Pour stimuler la rate, la diététique chinoise préconise l’apport de céréales, de graines, d’aliments au goût le plus doux et neutre possible. De fruits et de légumes jaunes ou orangés (panais, patates douces, carottes, potiron…) toujours cuits. Et l’on préférera l’eau chaude, même si le soleil donne des envies de glaçons! A éviter: le froid, le cru, le piquant et l’acidifiant. Toujours pour soutenir la digestion, il est conseillé d’alléger son alimentation et de boire du thé «harmonisant», dont celui au jasmin.

    Arrêter de ressasser

    Autres aliments difficiles à digérer: les émotions fortes et l’anxiété! Sur le plan émotionnel, la rate est l’organe lié à la rumination, au rabâchage. Du coup, tout ce qui contribuera à nous alléger l’esprit et à nous faire prendre du recul par rapport aux soucis sera bienvenu… Mais en gardant les pieds sur terre. Par exemple, à la rêverie, préférer la méditation. Et avant d’imaginer de grands projets pour l’avenir, pourquoi ne pas d’abord faire un peu d’ordre dans ses placards?

    Se mettre au qi gong ou se masser le corps

    Pourtant, aussi essentielle soit-elle, la diététique ne représente qu’une des quatre branches de la médecine chinoise. Elle partage la vedette avec l’acupuncture et la moxibution (l’apport de chaleur au niveau des points d’acupuncture), le massage et la mobilisation (appelée, en occident, ostéopathie) et le qi gong (gymnastique lente soutenant la circulation du sang et des énergies). L’intersaison est la période idéale pour découvrir ces approches en prenant rendez-vous chez un spécialiste.

    Pratique: stimuler la rate, le pancréas et l’estomac

    1. Zone essentielle, le«36e point de l’estomac» se situe dans un creux, quatre doigts à l’extérieur du genou, entre le tibia et le péroné. Pour le stimuler, appuyer vigoureusement mais sans douleur avec le pouce, en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Cinq minutes sur chaque jambe suffisent, et ce quotidiennement durant dix-huit jours 2. Le «6e point de la rate» est une autre zone facile à stimuler soi-même: on le trouve à quatre doigts sous la malléole interne. Comme avec le point précédent, appuyer sans douleur avec le pouce durant cinq minutes, cela de chaque côté du corps

    3. Allongée sur le dos, amener les jambes tendues en l’air, avec les mains soutenant le bas du dos. Si cette posture dite de la chandelle est trop pénible, plier les jambes, les genoux venant alors tomber contre la poitrine. Maintenir durant 10 respirations. A effectuer tous les jours, le matin si possible. Mais à proscrire pendant les menstruations.

    Illustrations: Sylvie Pinsonneaux/Comillus

     

    A lire également
    La journaliste britannique Marianne Power a suivi pendant un an les conseils de douze best-sellers du rayon «Mieux-être».
    O
    Les tests seront proposés à 5 emplacements, la veille de la Journée mondiale de la lutte contre le sida.
    O
    femme sommeil fatigue travail coup de barre 14h
    Huile essentielle, tisane de réglisse, petit-déjeuner… Retrouvez nos conseils pour dire «stop» aux baisses de paupières (et de motivation).
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O
    En Suisse
    Balades avec des husky ou rencontres avec des St-Bernard: de quoi faire briller les yeux de toute la famille!
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O