santé

    «Fasting»: la fausse bonne idée pour perdre du poids

    Après les extravagants dîners de fête, le mot «détox» est sur toutes les lèvres. Et dans le but de chasser ces petits kilos de Noël, les Américains se sont mis au «fasting», c’est-à-dire au jeûne par intermittence, une méthode soi-disant efficace qui n’est pourtant pas sans risque…

    Publié le 
    27 Décembre 2016
     par 
    Ellen De Meester

    Après la dinde, la bûche et ces (quinze) chocolats chauds, on se demande si on n’a pas un peu exagéré. Enfin, c’est ce dont nous accuse le miroir, nous renvoyant un reflet sur lequel se dessinent de petites poignées d’amour. Motivées par nos copines qui se sont déjà mises à la diète, ainsi que par le léger soubresaut de détermination que nous offre le début d’année, on se met à la recherche d’une «détox» efficace. C’est alors que nous tombons sur le terme «Fasting.»

    Signifiant littéralement «jeûne» en anglais, cette méthode consiste à se priver de nourriture sur des périodes d’au moins seize heures, en sautant le petit-déjeuner et en dînant en tout début de soirée. Cela semble tout de même légèrement extrême, n’est-ce pas? En privant notre corps de nutriments, celui-ci va se mettre à brûler les graisses, afin d’y puiser le carburant nécessaire à nos cellules.

     

     

     

    Un maximum de 500 calories par jour

    Une autre manière de s’adonner au «jeûne par intermittence» est de se limiter à 500 calories par jour (600 pour les hommes) durant une période déterminée, en commençant par s’imposer ce régime deux fois par semaine seulement. Michael Mosley, auteur du livre «The Fast Diet» (ou «Le Régime Rapide») préconise cette méthode pour une perte de poids express. Cependant, ses effets sur le long terme n’ont pas encore été prouvés, et ne seraient pas aussi positifs que l’on croit.

    Si ce genre de restriction abrupte est efficace et peut servir de détox post-Noël, plusieurs experts soulignent les risques qu’engendre son application prolongée. Se priver d’un rythme alimentaire standard trop longtemps serait particulièrement néfaste pour les personnes sujettes aux maladies cardiaques, entraînerait une grosse fatigue et des risques d’hypoglycémie.

    La modération avant tout

    De même, lorsque nous nous privons soudainement de petit-déjeuner (qui n’est pas considéré comme le repas le plus important de la journée pour rien), notre corps s’alarme et, afin d’être sûr de pouvoir survivre par la suite, va s’évertuer à stocker tout ce que nous lui donnerons à midi ou le soir. Peut-être n’est-ce pas idéal pour perdre du poids…

    Au lieu de respecter à la lettre ces conseils plutôt extrêmes, tirons du «Fasting» ses grandes lignes, et appliquons-les à notre semaine (on a bien dit semaine, et non pas mois) de détox. Limiter les calories, la consommation de gluten et de graisses, et manger moins souvent (entendez «ne pas grignoter entre chaque repas») devrait déjà être un bon début. Et au lieu de sauter le petit-déjeuner, privilégions des aliments très sains, tels que les céréales complètes et les fruits, pour commencer la journée.

    En fin de compte, pourquoi s’imposer un régime alimentaire insupportable si on désire préserver nos bonnes habitudes en 2017? L’idée de ne rien avaler pendant seize heures nous donne déjà le tournis… (vite, avant que je ne tombe dans les pommes, passez-moi une barre de céréales!)


    A lire aussi:
    Régime: comment maigrir heureux?
    Comment réussir sa détox?
    Le régime idéal pour prendre soin de ses yeux
     

    A lire également
    Un rendez-vous unique qui fera sans doute le plus grand bien aux personnes concernées.
    O
    Des entreprises américaines ont eu l’idée un peu folle de nous faire inhaler des vapeurs de vitamines. Si vous voyiez notre tête!
    O
    Cuisine
    Notre rêve de déguster une vraie «Bubble Waffle» (avec des éclats d'Oreo, of course) s'est réalisé!
    O
    Cuisine
    En septembre 2018, ce grand classique se décline en mode végétarien!
    O
    News loisirs
    Un stylo dans une main, une règle dans l'autre, on s'inspire de ces modèles pour organiser l'agenda que tout le monde va nous envier.
    O