santé

    Effeuillage: un show pour mon chéri

    L’art du striptease façon pin-up des années 50 est très en vogue.

    Publié le 
    11 Novembre 2013
     par 
    Florence Schmidt

    1. Pomponner la «bête de scène»

    Pour se mettre en condition, on commence par prendre soin de soi, de la tête aux pieds (crèmes parfumées pour le corps, manucure, pédicure, épilation, brushing, maquillage…). Ainsi parée, on se sent bien dans sa peau, voire irrésistible.

    2. Choisir une tenue glamour

    On mise tout sur le look pin-up et les dessous, sans oublier les cache-tétons, qui constituent de véritables bijoux pour la poitrine. Attention, pour éviter le ridicule, les vêtements doivent être simples à retirer, comme s’ils tombaient par magie... et avec sex appeal. Le final? Si l’on souhaite garder sa culotte, mieux vaut glisser le porte-jartelle par-dessus. Sinon on le garde en dessous, bien sûr…

    3. Imaginer une chorégraphie irrésistible

    La séduction se crée dans la sensualité des gestes et l’intensité du regard. Comme rares sont celles qui ont la silhouette longiligne d’une danseuse du Crazy Horse, on évite de bouger frénétiquement ses formes dans tous les sens. Pour un effet à la fois voluptueux, gracieux et sophistiqué, préférer des mouvements lents et lascifs.

    4. Allumer le désir

    Pour transformer son amoureux en loup de Tex Avery, la langue pendante et écumeuse, il est bon de s’entraîner au regard de braise. Une fois dans la peau d’une femme fatale, on fixe sa «proie» dans les yeux et, sans la quitter du regard, on lui tourne autour, on l’effleure… histoire de lui donner la fièvre! On peut s’appuyer sur son épaule avec grâce pour retirer ses bas, lui balancer délicatement au visage ses gants ou son balconnet... Place à l’imagination!

    5. Ensorceler en musique

    Pour un show burlesque dans les règles de l’art, il faut une musique jazzy raffinée. Celle de l’album vintage de David Rose, How to strip for your husband, par exemple. Ou les chansons rockabilly très suaves de Devil Doll, du genre You put a spell on me. Tout est permis, pourvu que ce soit une musique qu’on aime et qui nous donne l’envie de bouger sensuellement.

    6. S’amuser sans se prendre au sérieux

    Lors d’un premier strip-tease, le fou rire n’est jamais loin. Il faut le laisser s’exprimer et toujours rester soi-même. C’est d’ailleurs là l’ambiguïté de ce show intime: combiner le naturel avec le jeu de séductrice fatale. Le but est d’activer le désir du partenaire...

     

    Atelier de Burlesque

    Emma Mylan propose des ateliers d’initiation au striptease burlesque lors des journées vintage des Automnales de Genève. Infos: www.automnales.ch et www.secretfolliesboudoir.com

     

    A lire également
    À méditer absolument, avant de regarder un troisième épisode de «Jane the Virgin» sous la couette...
    O
    La Journée mondiale de la santé aura lieu le 7 avril 2019. L'occasion de revenir sur les moyens mis en œuvre par les entreprises pour notre santé.
    O
    On fait le point avec la spécialiste du sommeil Sylvie Royant-Parola.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O