santé

    Nos conseils pour courir l’hiver

    Les températures flirtent avec le zéro? Pas d’excuse, on s’équipe et on va courir.

    Publié le 
    14 Janvier 2013
     par 
    Stéphanie Milliquet

    On s’échauffe

    Déjà que ce n’est pas notre fort en été, là, cela s’impose. Il va même falloir mettre les bouchées doubles car, dans ces conditions, les muscles mettent plus de temps à chauffer. Pareil pour les étirements en fin de séance.

    On multiplie les couches

    Pour être au top, on adopte le triple couche. Les sous-vêtements d’abord. Ils doivent être respirants, bien ajustés et en fibres techniques. On les recouvre d’une fine polaire qui isolera le corps du froid. Dessus, un coupe-vent léger viendra parer aux aléas de la bise hivernale. Enfin, un bonnet permet d’éviter l’effet cheminée ou quand la chaleur corporelle s’enfuit par la tête…

    On s’hydrate

    A cause de l’air froid et souvent sec, on sent moins bien la soif venir, pourtant la déshydratation guette! Bon à savoir: la perte de 2% du poids du corps en eau peut réduire de 20% votre taux de performance.

    On fait des boucles

    Si possible à l’abri du vent et sur une distance courte. Cela permet de repérer les plaques de glace sournoises planquées entre deux racines récalcitrantes et d’éviter ainsi glissades et autres acrobaties pouvant se révéler néfastes pour les chevilles. Entre autres…

     

    A lire également
    Car tout est une question de (simple) organisation.
    O
    femme ménopause 50 ans maladie symptômes
    Car non, ménopause ne signifie pas forcément bouffées de chaleur, déprime et sécheresse vaginale.
    O
    Quelques conseils bien-être au naturel pour préparer l'arrivée des beaux jours.
    O