santé

    Agrandir son cercle d’ami pour lutter contre la crise de la quarantaine

    Une étude britannique révèle qu’avoir de nombreux amis et les voir régulièrement contribueraient directement au bonheur des quadragénaires.

    Publié le 
    27 Août 2012
     par 
    Relaxnews

    Une étude britannique menée avec des personnes nées en 1958 a mis en évidence un lien direct entre le bien-être psychologique d’une personne et la taille de son réseau social. Selon les résultats de cette étude, le niveau d’éducation, la parenté et le sexe influeraient sur le phénomène.

    Pour les hommes, rester dans le système scolaire traditionnel après l’âge de 16ans réduirait le cercle d’amis. En revanche, les femmes semblent avoir un réseau social plus grand lorsqu’elles quittent l’école après l’âge de 20ans.

    L’importance de la famille

    L’appartenance à une famille nombreuse représenterait un facteur très important chez les hommes. Ceux-ci voient leur bien-être compromis par son absence. Par contre, les femmes ne seraient pas gênées de ne pas avoir de contacts réguliers avec leur famille éloignée (hors noyau familial), alors que le manque de copines contribuerait à l’érosion de leur bien-être psychologique.   

    Au total, 1 participant sur 7 a déclaré n’avoir aucun contact avec les membres de sa famille éloignée et 1 sur 10 ne pas avoir d’ami.

    4 hommes sur 10 et 1 femme sur 3 ont affirmé avoir six amis qu’ils voient régulièrement.

    Cette étude britannique n'est pas la première à souligner l'importance de l'amitié chez les adultes. Une recherche australienne portant sur la vie en communauté des seniors en résidence médicalisée avait même établi qu'une vie sociale bien remplie pouvait contribuer à allonger l'espérance de vie.

    A lire également
    À méditer absolument, avant de regarder un troisième épisode de «Jane the Virgin» sous la couette...
    O
    La Journée mondiale de la santé aura lieu le 7 avril 2019. L'occasion de revenir sur les moyens mis en œuvre par les entreprises pour notre santé.
    O
    On fait le point avec la spécialiste du sommeil Sylvie Royant-Parola.
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O