news société

    «Women’s March»: des manifestations géantes pour dire «stop» à Donald Trump

    Aux Etats-Unis comme en Europe, la seconde «Marche des femmes» qui s’est déroulée samedi 20 janvier 2018 a rassemblé des milliers de manifestants. Leur but: protester contre la politique de Trump et poursuivre les mouvements #MeToo et Time’s Up. Viola Davis, Scarlett Johansson et Natalie Portman ont notamment pris la parole.

    Publié le 
    22 Janvier 2018
     par 
    Muriel Chavaillaz

    Des milliers de personnes à travers le monde ont suivi l’appel lancé par la «Women’s March» dont la première édition avait eu lieu il y a un an. 365 jours plus tard, le mouvement ne s’est pas essoufflé, bien au contraire. Il a même pris de l’ampleur, puisqu’il dépasse désormais les frontières américaines.

    Donald Trump répond aux manifestants sur Twitter

    A Berlin, Londres ou Paris, des femmes et des hommes sont également descendus dans la rue pour manifester contre la politique de Donald Trump, au pouvoir depuis un an déjà. Le locataire de la Maison-Blanche a par ailleurs annoncé qu’il ne se rendrait pas à Londres comme son agenda le prévoyait initialement pour inaugurer la nouvelle ambassade américaine. La raison? Il risquerait d’être accueilli par des manifestations hostiles…

    13 femmes accusent à nouveau Donald Trump de harcèlement

    Les organisateurs des différentes marches ont appelé les Américains ainsi que les expatriés à s’inscrire pour pouvoir voter lors des élections de mi-mandat, prévues en novembre 2018. Visiblement, cette échéance est loin d’inquiéter le principal intéressé. Sur Twitter, ce dernier a encouragé les manifestants à «célébrer les réussites historiques et les succès économiques sans précédent des 12 derniers mois».

     

     

    Aux Etats-Unis, le plus grand rassemblement a été constaté à Los Angeles: 600 000 personnes se sont déplacées, a affirmé le maire de la cité, Eric Garcetti. De nombreuses stars étaient également présentes pour prendre la parole et continuer le combat initié par les mouvements #MeToo et Time’s Up. Whoopi Goldberg, Eva Longoria, Jennifer Lawrence et Scarlett Johansson se sont notamment succédé devant le micro. Le discours de Natalie Portman a tout particulièrement transcendé la foule. L’actrice a déclaré:

    L’an dernier, nous parlions du début d’une révolution. Aujourd’hui, grâce à vous, la révolution est en marche!

     

     

    James Franco visé par Scarlett Johansson

    Scarlett Johansson, pour sa part, a taclé le comportement de James Franco sans pour autant le nommer explicitement: «Comment une personne peut-elle publiquement soutenir une association qui vise à aider les victimes de harcèlement sexuel pendant qu’en privé elle tente d’abuser de son pouvoir sur des personnes qui n’en ont pas? Au passage, j’aimerais récupérer mon pins Time’s Up.» Viola Davis a également galvanisé les manifestants, rappelant que des milliers de femmes souffrent encore en silence:

    Chaque jour, votre job en tant que citoyen américain n’est pas uniquement de vous battre pour vos droits, mais de vous battre pour les droits de chaque individu qui respire, dont le cœur bat et vit sur cette Terre.

    Ce n’est pas uniquement pour les #MeToo que je prends la parole aujourd’hui, mais lorsque je lève ma main, je suis consciente de toutes ces femmes qui demeurent encore silencieuses. Les femmes sans visage. Les femmes qui n’ont pas l’argent, qui n’ont pas confiance en elle et qui n’ont pas d’exemples dans les médias pour leur insuffler l’estime de soi qui leur permettrait de rompre ce silence qui prend ses racines dans la honte des agressions et leur stigmatisation.

    «3 Billboards: les panneaux de la vengeance» sacré aux SAG Awards

    A lire également
    Les applis de rencontre auraient tué le romantisme, seraient envahies par les hommes... on fait le point sur les mythes et vérités de l'amour online.
    O
    La réalisatrice suisse Barbara Miller
    Dans «Female pleasure», la réalisatrice suisse Barbara Miller examine les rapports conflictuels entre les grandes religions et le corps féminin.
    O
    News société
    Signée notamment par Catherine Deneuve, la tribune fustigeant les excès de #metoo a fait réagir au-delà de l’Hexagone. Et chez nous?
    O
    News société
    Le projet, né suite à l'avalanche d'accusations dont a fait l'objet Harvey Weinstein, a été lancé le 1er janvier 2018.
    O
    pilule plaquette agenda contraception
    Santé
    Se faire rembourser sa pilule contraceptive sera désormais bien plus compliqué aux Etats-Unis...
    O
    News société
    Des milliers de femmes défileront dans la capitale américaine ce 21 janvier 2017.
    O
    femmes pleurs déception défaite Hillary Clinton Démocrates
    News société
    Le nouveau président des Etats-Unis n’a jamais caché sa misogynie. Passage en revue de ses pires remarques sexistes.
    O
    En Suisse
    Ce printemps nous réserve de belles surprises, pour sortir en douceur de l'hibernation.
    O
    plaque chocolat noir
    En Suisse
    Dégustations, ateliers, festivals... De quoi satisfaire tous les gourmands!
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O