news société

    Sous le joug du tyran

    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie. Ce 13 mai 2018, elle nous parle des habitudes alimentaires de son chaton.

    Publié le 
    13 Mai 2018
     par 
    Sonia Arnal

    Jean-Claude et moi, on en est venus aux mains pour des asperges (sur lesquelles il n’y avait même pas encore de mayo!). Jean-Claude, c’est mon chat. Il a 5 mois et n’a pas encore compris qu’il est carnivore. Il a pris 1 kg et 15 cm en trois semaines.

    Il a la dalle.

    On peut donc entendre et tolérer quelques débordements. Mais de là à s’en prendre aux radis aussi bien qu’aux artichauts, aux yaourts comme aux framboises, aux pâtes, au pain… en plus, je ne suis pas habituée. Le précédent ne s’intéressait pas plus que ça à la nourriture – à peine devenait-il hystérique quand il entendait le Parfait sortir du frigo (car oui, un chat reconnaît le bruit que fait un Parfait quand on le sort du frigo). Là, il arrivait ventre à terre et jouait la grande scène de celui qui a fui l’Egypte pour se rendre en Terre promise sans que le Seigneur ne daigne lui envoyer sa manne durant les années de traversée du désert: «Une léchouille de Parfait, là, maintenant, tout de suite ou je meurs!» Il faut dire aussi que Loulou pesait à peine plus de 3 kg, donc quelques croquettes et un peu d’eau fraîche faisaient sa journée.

    Adopter un chat: mission impossible?

    Lutter pour se nourrir

    Avec le grand JC, on est dans une autre dimension. Manger est un combat, pour lui comme pour nous. Lui croit vraiment qu’il y va de sa survie et voit tout ce qui est comestible comme une planche de salut ultime. On sent l’angoisse qui le taraude, on lit la panique dans ses yeux – alors qu’il a en permanence une gamelle de croquettes à disposition (cela précisé pour ceux qui songeraient à me dénoncer à la SPA). Mais c’est plus fort que lui: un aliment passe sous son nez, il le lui faut. Il monte donc sur la table en moyenne toutes les 15 secondes et nous, on lui dit: «Non, Jean-Claude!» et on le repose par terre – il paraît que c’est comme ça qu’on civilise les chatons (j’ai vu ça dans un tuto sur YouTube). Sur un repas entier c’est un peu usant et ça tend à étouffer la conversation.

    Je cuisine pour moi... et pour mon chat!

    Autant vous dire que, chez nous, ni Sion 2026 ni les Corées ni Israël ne sont des sujets de dissension. On ne se parle plus, on éduque le chat – lequel a nettement plus de volonté et de suite dans les idées à lui tout seul que nous tous réunis.

    Des bananes avant le bikini

    L’issue de la lutte est donc incertaine. Mais je pense feinter l’ennemi par la banane. C’est la seule denrée qui le laisse de marbre. On va donc ne manger plus que ça et comme c’est la honte d’avouer publiquement qu’on vit sous le joug du tyran domestique JC, on va dire qu’on fait un régime pour perdre 2 kilos avant l’été.

    A lire également
    Du 28 au 30 septembre, à Genève, les stars de YouTube tiennent salon. L’occasion de revenir sur ces phénomènes qui font vibrer la Toile.
    O
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    News société
    Sonia Arnal croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie. Ce 22 avril, elle nous raconte la tentation de son chat pour le yoga...
    O
    News société
    Ce 15 avril 2018, dans son édito, Sonia Arnal nous parle de sa gestion des déchets et de ses interrogations écologiques. Un doux fumet!
    O
    Cuisine
    Notre rêve de déguster une vraie «Bubble Waffle» (avec des éclats d'Oreo, of course) s'est réalisé!
    O
    News loisirs
    Un stylo dans une main, une règle dans l'autre, on s'inspire de ces modèles pour organiser l'agenda que tout le monde va nous envier.
    O
    cookies et bubble tea
    News loisirs
    Envie de nouveautés à découvrir pour la rentrée? Ces trois spots à Genève, Nyon et Lausanne sont tout frais!
    O