news société

    Des scientifiques imaginent une équation capable de prédire le bonheur

    Un prof anglais pensent avoir décoder l'algorithme qui nous rend heureux.

    Publié le 
    7 Août 2014
     par 
    Emmanuel Grandjean

    Une tartine au beurre de cacahuète? Bonheur! Dormir de travers dans un lit double? Bonheur! Passez une week-end entier en pyjama et sans se brosser les dents? Bonheur! Le bonheur c'est donc un sentiment assez simple à assouvir et dont la satisfaction maximum reste souvent lié à un plaisir purement égoïste. Un truc frappé au coin du bon sens, mais que le professeur Robb Rutledge de l'University College de Londres a décidé de mettre en équation. Histoire non pas de savoir comment être heureux, mais à quel moment. Autant dire l'ultime énigme de l'humanité dont le docteur en imagerie neuronale vient de publier enfin la traduction mathématique dans la revue «Proceedings of the National Academy of Sciences». Ouf, sauvé.

    Mais la formule magique qui fait du bien, elle vient d'où? D'un questionnaire rempli par 26 personnes - pas franchement lourd le panel - à qui il était demandé d'imaginer plusieurs situations. A chaque fois, il s'agissait pour le sondé d'évaluer, selon la circonstance, s'il valait mieux perdre ou gagner de l'argent. Un vrai dilemme suivi par un scanner à résonnance magnétique branché sur l'activité du cortex cérébral du sujet en train de se triturer les méninges. Euh vous suivez?

    Résutat final, cet algorithme qui a ensuite été testé sur 18'420 cobayes via une application mobile. Tout ça c'est bien joli, mais le bonheur il frappe quand? Eh bien pas au moment où, par exemple, vous déballez un cadeau, mais avant. L'attente serait ainsi un facteur déterminant pour atteindre la félicité du contentement. «Elle influence le niveau de bonheur avant même que le résultat d'une décision soit connu», explique Robb Rutledge en donnant un exemple. «Si vous prévoyez de retrouver un ami dans votre restaurant préféré, votre attente positive peut faire grimper votre niveau de bonheur au moment même où vous prévoyez ce rendez-vous.» Bref c'est la perspective du plaisir qui nous rend heureux. Pour autant que l'attente soit comblée. Se faire poser un lapin? Pas bonheur!

    L'équation du bonheur:

    A lire également
    Sonia Arnal croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie. Ce 22 avril, elle nous raconte la tentation de son chat pour le yoga...
    O
    Quand une simple chute de tenson survenue dans l'espace public révèle un triste symptôme de l'ère connectée.
    O
    Et si les machos se réveillaient dans un monde «dirigé» par les femmes? C’est le pitch du film Netflix «Je ne suis pas un homme facile».
    O
    En Suisse
    La saison des verrées sous le soleil est là. Petit tour d’horizon de bars et restaurants insolites.
    O
    En Suisse
    Cinq adresses pour savourer des produits de la mer en terre genevoise.
    O
    Voyage
    Aussi douce que le tokay et piquante que le paprika, la «perle du Danube», capitale hongroise, se déguste de jour comme de nuit.
    O