news société

    «Removed»: que serions-nous sans nos smartphones?

    La technologie brise-t-elle les liens sociaux? La réponse en images. 

    Publié le 
    16 Octobre 2015
     par 
    Loreleï Michel

    Le photographe Eric Pickersgill a eu l’idée du siècle: effacer les portables de différents clichés pour favoriser une prise de conscience auprès de la population. Une façon de démontrer à quel point nous sommes devenus accros de ces appareils électroniques et de dépeindre une réalité parfois bien triste. Obnubilés par l’écran de nos engins, il est à présent bien rare de se saluer dans la rue ou de communiquer dans le train, que ce soit entre amis ou avec de parfaits inconnus. Les liens sociaux semblent dépérir de plus en plus. La preuve en images dans notre galerie photos. 

    Une famille ordinaire

    Ce projet photos nommé «Removed» a vu le jour dans un café de New-York alors que le photographe a observé une famille à table: père et filles accaparés par leur téléphone qui se parlent sans vraiment s’écouter et une maman qui s’ennuie à leurs côtés. Selon Eric Pickersgill, n’importe qui a sûrement déjà assisté à cette scène ou en aurait l’occasion au quotidien. Un constat qu’il déplore. Internet n’a-t-il pas été créé pour améliorer la communication à travers le monde? A l’heure actuelle, on pourrait dire que ce réseau mondial noue des liens autant qu’il en défait, ou alors qu’il en modifie inévitablement la qualité.

    Le conseil à suivre

    Et si l’on prenait les choses en main et que l’on tentait de déconnecter au moins 1h par jour de la technologie? Selon les spécialistes, cette habitude quotidienne pourrait nous faire du bien et nous permettre de retrouver les plaisirs de la vie quotidienne, sans l’ombre d’un smartphone au tableau. Un dîner entre amis où les natels restent dans les sacs, une promenade dans la nature ou encore la préparation d’un repas, des choses de tous les jours que nous ne savons bientôt plus faire sans la présence des réseaux sociaux. Avez-vous envie d’essayer?

    A lire également
    amis nourriture partage rire
    What’s App, Facebook ou encore Twitter pourraient bien être une entrave à notre bien-être. Découvrons pourquoi.
    O
    Kostenko Maxim/shutterstock.com
    Les enfants qui ont accès à des tablettes ou des smartphones dans leur chambre bénéficient de moins de sommeil que ceux...
    O