news société

    Ne me prononcez plus le mot Inspiration!

    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie. A partir de ce 16 septembre 2018, ses collaborateurs directs ont l’interdiction de dire Inspiration.  

    Publié le 
    16 Septembre 2018
     par 
    Sonia Arnal

    Mais que serait notre vie au bureau si on interdisait les séances? Un vide intersidéral. On fait des meetings pour tout: le budget ou le changement d’ordinateurs, les nouveaux projets, les fêtes de fin d’année, avec les RH, avec le marketing, avec ses collaborateurs, ses supérieurs. Dans une vie, ça en fait des heures passées à écouter des spécialistes manier leur jargon.

    Ces dernières semaines, il y a innovation dans le vocabulaire. Le nouveau terme à placer, c’est inspirationnel. Il faut des sujets inspirationnels, des incitations inspirationnelles, des tenues inspirationnelles. L’emploi systématique d’un adjectif qui n’existe même pas, du moins en français… bon.

    Mais nombre de francophones utilisent déjà supporter pour soutenir et implémenter pour tout et n’importe quoi, alors on ne va pas s’offusquer. J’ai donc mis toute mon énergie à essayer de saisir ce qui distingue, par exemple, une citation inspirationnelle d’une citation tout court. 

    #inspirationnel

    Carpe diem par exemple? Pas inspirationnel du tout, m’a-t-on répondu unanimement. Et une de ces innombrables sentences qu’on attribue, le plus souvent faussement, à Einstein, genre L’imagination est plus importante que la connaissance ou La différence entre le génie et la stupidité, c’est que le génie a des limites? Pas bon non plus. Mais pourquoi, bon sang?

    J’ai essayé #inspirationnel sur les réseaux sociaux pour comprendre par déduction ce que ça pouvait bien regrouper. Pour la quantité, je n’ai pas été déçue (sur Instagram, entre 170 000 et 115 millions d’entrées, selon la langue choisie). Pour la qualité, comment dire, il y a littéralement et métaphoriquement à boire et à manger (des cocktails, des desserts, des positions de yoga, Superman, des looks pour la rentrée et des phrases plus ou moins sensées).

    Autant dire rien d’utilisable. J’ai donc finalement demandé à mes collègues les plus jeunes, que le terme semblait convaincre, une définition. Maintenant je sais: inspirationnel, ça veut dire qu’on a envie de faire ou d’avoir pareil. #mouton, ai-je conclu in petto.

    J’ai testé faire mes yaourts maison

    A lire également
    Hoverboard, monoroue... bienvenue dans le (nouveau) monde merveilleux de la micromobilité.
    O
    Les millenials ne sont plus aussi jeunes! Ces «digitales natives» sont désormais des chefs de famille hyper-connectés.
    O
    édito Sonia Arnal
    News société
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien, avec humour et ironie.
    O
    Voyage
    Le froid, la neige… la météo nous donne envie de nous téléporter sous des cieux plus cléments. C’est le moment idéal pour booker nos futures vacances
    O
    Cuisine
    Des plats sains, beaux et surprenants: voilà les exigences des foodies du moment.
    O
    News loisirs
    Pour inviter le soleil dans notre assiette, en découvrant des saveurs venues des quatre coins du monde!
    O