news société

    Morningophiles: les winners se lèvent tôt

    Ils sautent de leur lit dès cinq heures du mat’, enchaînent petit-déjeuner healthy et poses de yoga, instagrament à tout va. Le tout avant de partir faire tourner le monde. Les lève-tôt ont paraît-il tout compris à la vie.

    Publié le 
    8 Octobre 2015
     par 
    Jennifer Segui

    A six heures du mat, ils sont déjà casqués bottés. A peine assis à la table du petit-déjeuner, les questions existentielles, dont «Mais où tu as planqué la tablette?» se pressent déjà. Tout juste le temps pour vous d’ouvrir les yeux, qu’eux sont déjà au taquet. Vous avez déjà connu ça avec vos enfants? Et intérieurement prié pour qu’ils grandissent et qu’ils vous laissent enfin vous réveiller autrement qu’avec les poules? Et bien vous avez tort. Car les lève-tôt, érigés aujourd’hui au rang de Morningophiles font partie de la race des héros. De ce qui font bouger le monde, contrairement à ceux (dont moi) dont le réveil sonne péniblement à sept heures trente et qui n’émergent qu’après leur shoot de café et une bonne douche.

    Tim Cook, successeur de Steve Jobs à la tête d’Apple, Robert Iger, CEO de Disney, et Anna Wintour, la papesse de la mode, rédactrice en chef de «Vogue» ont en commun de faire partie des lève-tôt. Et d’adopter la earlyriser attitude. A savoir, réveil à cinq heures (torture), petit-déjeuner à base de green smoothies et autres substances bio et protéinées (re-torture), connexion immédiate aux réseaux sociaux avec les hashtags #earlyriser #5am, ou #earlystart, ou à leur montre elle aussi connectée, suivi d’une journée ou hygiène de vie rime avec sport et efficacité.

     

     

    Up and at ‘em. #earlyriser #powerbar #morningworkout

    Une photo publiée par powerbar (@powerbar) le

     

    Et au moment du coucher, pas d’intégrale de la saison 5 d’«Homeland» jusqu’à pas d’heure: on se couche tôt après un moment de méditation ou, au pire, un bon bouquin. Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, eux, ils y croient et ont fait de la maxime leur mode de vie. On peut trouver ça un peu excessif. Penser qu’il y a une pointe d’hyperactivité là-dessous. Imaginer combien il doit être agaçant de partager la vie (et le lit) de ces allergiques à la grasse matinée… En tout cas, selon les médecins, tout cela serait bon pour la santé, idéal même pour la lutte contre l’obésité. Nous, on trouve ça un peu fatiguant. Et on a juste envie d’aller se recoucher.

    A lire également
    Réveil pastel avec oreilles table de nuit livres anciens
    Le printemps sera matinal ou ne sera pas: j'ai décidé de me lever tôt pour voir si l'avenir m'appartenait.
    O
    10 breakfast bowls: 10 raisons de se lever
    Et si les breakfast bowls nous donnaient une bonne raison de sortir du lit le matin?
    O
    Au son de votre musique préférée, du chant des oiseaux ou à la lumière de l’aube, ils mettent le paquet pour vous...
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    En Suisse
    Les meilleures adresses gourmandes de Suisse romande où savourer un repas festif le dimanche matin.
    O