news société

    Deux applications pour guérir nos cœurs brisés

    Afin de nous aider à nous remettre d’une douloureuse rupture, Elle Huerta, ancienne employée de Google, a créé «Mend», une ingénieuse application qui propose de nous accompagner au quotidien, pendant 28 jours. En mars 2017, Zoe Foster Blake lance «Break-Up Boss», une application similaire, nous aidant à positiver et à regarder devant nous. 

    Publié le 
    28 Mars 2017
     par 
    Ellen De Meester

    Et «crash», font nos cœurs, lorsque l’être aimé les piétine de ses mots, avant de passer la porte. Et nous voilà seules, telles les héroïnes d’un clip made in Taylor Swift, sur le seuil d’une longue période de morosité à la jeune Werther. Et qu’on appelle une armée de copines, qu’on engloutisse des litres de glace ou qu’on repasse en boucles les films les plus mièvres jamais créés par l’humanité, il nous faudra bien traverser ces moments. Entièrement seules? Pas forcément…

    Parmi l'océan d'applications nous permettant de rencontrer un partenaire amoureux, de nouvelles petites perles digitales s'occupent à présent de panser nos blessures lorsque ladite relation s'effondre en miettes. Bientôt, si cela continue, nous n'aurons même plus besoin de glace! 

    «Break-Up Boss», by Zoe Foster Blake

    Cette application salvatrice est payante (environ 10 fr.), mais se base sur un concept qui intéressera sans doute de nombreuses d'entre nous: elle promet entre autres de nous empêcher d'écrire à notre ex, lors d'une soirée arrosée très propice au désespoir... Créée en mars 2017 par l'écrivaine Zoë Foster Blake, elle est conçue comme un petit carnet (tout rose) contenant plusieurs chapitres. En tout, 40 pages de conseils nous sont proposés, organisés selon nos besoins du moment; par exemple, si la rupture vient à peine de se produire et que nous ne savons pas comment gérer ce débordement d'émotions, l'application nous explique en détail comment retrouver notre calme et relativiser. 

     

     

    En effet, si nous brûlons d'envoyer un texto larmoyant à notre ex, «Break-up Boss» nous propose à la fois des petits «pep talks» à même de nous faire passer l'envie, et nous offre un endroit confidentiel (par la suite expédié à tout jamais dans les arcanes du Web) où nous pourrons nous épancher sans crainte. Playlistes remotivantes, citations reconstructives, marches à suivre... l'application fait véritablement le tour de la question. Impossible de ne pas nous sentir (un tantinet) mieux en parcourant ces pages digitales roses bonbon.

     

     

    «Mend», by Elle Huerta

    Depuis le mois de février 2017, l’application «Mend» (ce qui signifie littéralement «réparer» en anglais) propose de nous accompagner durant cette phase pénible de notre vie. Créée par Elle Huerta, ancienne employée de Google, il s’agit d’un véritable petit compagnon de route qui nous aide, le temps d’un programme de 28 jours, à passer à autre chose. L’invention est si géniale qu’on se demande pourquoi personne n’a eu l’idée plus tôt…

    Un coup de pouce quotidien

    L’application, dont la première semaine d’utilisation est gratuite, se télécharge tout simplement depuis l’Apple Store. Dès son installation, elle nous demande notre nom, la date de notre rupture, ainsi que celle de notre dernier contact avec notre ex. Une fois ces informations enregistrées, une voix douce et compatissante, celle d’Elle Huerta elle-même, nous souhaite la bienvenue:

    «Bonjour. Je m’appelle Elle et je vais vous aider à réparer votre cœur brisé. J’ai créé cette application, car il y a quelques années, j’étais dans la même situation que vous. […] Si vous le lui permettez, ce cœur brisé pourrait bien changer votre vie, vous apprendre quelque chose sur vous-mêmes et vous offrir de la clarté quant à ce que vous désirez vraiment. Et moi, je suis là pour vous aider à atteindre cela.»

    Chaque jour du programme, «Mend» nous propose une piste audio de quelques minutes, un «pep talk» lors duquel Elle Huerta nous demande de respirer calmement et nous souffle des messages d’encouragement ou des données scientifiques destinées à rationaliser la douleur que nous ressentons. Avant et après l’écoute de ce petit speech quotidien, l’application nous demande d’indiquer l’humeur dans laquelle nous nous trouvons. Le but du processus: se sentir mieux, plus rapidement.


    © Capture d’écran application «Mend»

    © Capture d’écran application «Mend»

    Un programme personnalisé

    «Quelle était la raison de votre rupture?» demande «Mend» lors du tout premier jour de «training». A partir de cette information, l’application sera en mesure de personnaliser les contenus qu’elle propose à ses «menders» (le nom donné à ses utilisateurs, c’est-à-dire les individus en cours de «réparation»).

    «Vous êtes en train de prendre votre cœur brisé en main, nous encourage la voix de Elle. J’aimerais que vous reconnaissiez à quel point ce geste est puissant.»

    En plus de nous apporter ces quelques minutes de sagesse quotidienne, l’application propose également des programmes sportifs et alimentaires, afin de nous aider à prendre soin de nous tout au long de la période de «rémission». De plus, libre à nous de consulter les articles, témoignages ou podcasts qu’y partagent d’autres utilisateurs de la plate-forme.

    Et lorsque vous terminez votre «training» de la journée (oui, l’application est uniquement disponible en anglais pour le moment), «Mend» vous félicite d’avoir osé faire ce petit pas en avant. «On se voit demain», vous susurre-t-elle alors, promesse d’un lendemain meilleur qui vous aura déjà rapprochée de la guérison.

    Et puis n’oublions jamais qu’un cœur brisé repousse deux fois plus gros!


    A lire aussi:
    Oui, le «syndrome du cœur brisé» existe vraiment (mais on y survit!)
    Landit, le Linkedin féminin, est l'application qu'il vous faut
    Gwyneth Paltrow lance son application mobile de voyage
     

    A lire également
    Ecoutez bien les étoiles: elles vous révèlent tout ce qui vous attend cette semaine!
    O
    Chaque semaine, Sonia Arnal, la rédactrice en chef de Femina, croque dans son édito le quotidien avec humour et ironie.
    O
    Des chercheurs ont montré qu'un manque de sommeil d'à peine deux heures pouvait diminuer les capacités d'adaptation à certaines situations.
    O
    News loisirs
    Jusqu'au 23 décembre, la capitale culturelle de la Suisse se transforme en un lumineux village de Noël, situé au cœur de la vieille ville.
    O
    News loisirs
    Tous nos coups de cœur de l'année: le doux parfum du vin chaud, de la raclette et des marrons nous appelle déjà!
    O
    tarte chocolat vegan
    Cuisine
    Pour les gourmands qui ne consomment pas de substances animales, les chefs de l'EHL ont concocté un menu de fêtes 100% végétal!
    O