news société

    Une marque de rasoirs filme (enfin!) la pilosité féminine

    Billie, une marque américaine de rasoirs féminins, dévoile un spot publicitaire pas comme les autres. Ô surprise: les femmes ne sont pas des barbies.

    Publié le 
    3 Juillet 2018
     par 
    Juliane Monnin

    Et si on en avait terminé avec l’ère du fake dans les campagnes publicitaires? Au début de l’année, après des décennies de représentations des règles en bleu Klein, Nana choisissait de guérir notre société daltonienne en illustrant, dans une pub, les règles en rouge. Mais selon les autorités de régulations françaises, la vidéo n'avait pas été diffusée à la télévision sous prétexte que «la vue du sang n'est pas acceptable». 

    Cet été, c’est au tour de l’entreprise américaine Billie de montrer des poils féminins dans son spot pour rasoirs. Une première dans l’histoire! La marque, qui reverse 1% de ses recettes à des associations de défense des femmes à travers le monde, met ainsi fin aux clichés sur la pilosité.


    © Billie 

    Les Princesses Ont Des Poils: le hashtag féministe pas rasant

    La marque de rasoirs qui révolutionne la vision des poils 

    Sur un ton léger et décomplexé, «les poils, tout le monde en a», même si «le monde prétend que ça n’existe pas»,

    la caméra zoome sur toutes les zones poilues que l’on peut avoir (du visage aux pieds).

     

     

    Certes, on n’est pas dupes, tout cela est bien du marketing, mais tout de même, les lignes bougent, et c’est une petite victoire. Alors, après du sang couleur sang et des poils visibles à l’œil nu, à quand des femmes vraiment en surpoids dans une vidéo pour une crème amincissante?

    Débat: a-t-on le droit de ne pas s'épiler?

    A lire également
    L'incendie est officiellement le plus meurtrier que l'Etat n'ait jamais connu.
    O
    Ecoutez bien les étoiles: elles vous révèlent tout ce qui vous attend cette semaine!
    O
    Alexandria ocasio cortez meeting octobre 2018 robe bleue
    Trop pauvre pour se loger à Washington, la nouvelle élue de 29 ans a été la cible d’attaques de la part de la chaîne pro-Trump.
    O
    News société
    Les menstruations sont considérées comme sales et impures.
    O
    News société
    Le but de l’association Plan International? Proposer aux internautes de voter pour un «emoji règles».
    O
    Cuisine
    L'emblématique «choc» se réinvente pour mieux nous étonner... et nous régaler!
    O
    En Suisse
    Rêver sous des baldaquins et se prendre pour Hermione (ou Daenerys, selon les goûts!).
    O
    Voyage
    Inde, Chine, Japon... On flâne dans la capitale française à la recherche de saveurs exotiques.
    O